Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Filles impertinentes - Doris Lessing

Publié par Choupynette de Restin sur 10 Novembre 2014, 08:40am

Catégories : #Ma bibliothèque

http://www.babelio.com/couv/C_Filles-impertinentes_7669.jpegPrix Nobel de littérature en 2007, Doris Lessing a produit une oeuvre considérable, marquée par son histoire personnelle, bourlinguée qu'elle fut dans son enfance entre la Perse, l'Angleterre et la Rodhésie du sud.

J'avais lu et eu un énorme coup de coeur pour son tout premier roman Vaincue par la brousse, remarquable à tous niveaux. J'avais beaucoup apprécié Victoria et les Staveney également. J'ai découvert tout à fait par hasard à la bibliothèque que j'ai trouvé ce court essai (récit?). Elle y évoque avec beaucoup de lucidité ses parents mais surtout sa mère, pour qui elle fut un souci permanent et apparemment une déception.

Il faut dire que les deux femmes ont des caractères bien différents, la mère ayant été façonnée dans le moule victorien le plus strict. Accrochée aux notions de classe, bourgeoise attachée à sa vie sociale et pourtant pourvue d'un grand sens pratique, Emily Maude Lessing n'a pas pu vivre la vie dont elle rêvait, à cause d'un mari obsédé pas ses "lubies".

En lisant cet ouvrage, on comprend mieux l'opposition inéluctable de ces deux femmes, l'une très 19ème siècle, l'autre, Doris, engagée, féministe sans le revendiquer, anti-apartheid, communiste. Il est terrible de lire comment Emily Maude n'a cessée d'être déçue par sa vie et les personnes qui l'entouraient. Un mari qui n'a jamais tenu compte de ses souhaits et qui a gaspillé toutes leurs ressources dans des aventures vouées à l'échec (cultivateur, chercheur d'or, sourcier) dans une région où la grande ville est à quasiment 100km... Après avoir vécu en Perse, dans les milieux diplomatiques où les soirées se succédaient, passer à la brousse africaine, aride, dure, sans pitié, on comprend que cela dût être très dur.

Lire Filles impertinentes, c'est comprendre à quel point Vaincue par la brousse est en fait une transcription, adaptée, romancée, de la vie des parents de Doris Lessing. On comprend d'autant mieux que la mère de l'auteure ait eu du mal à accepter ce roman...

On en apprend aussi un peu (car le texte est quand même très court) sur la vie de Doris Lessing elle-même, mariée deux fois au grand dam de sa mère, vivant une vie très loin des codes victoriens.

C'est beaucoup trop court, mais très intéressant. Derrière ce récit, on ressent le cheminement fait par Doris Lessing pour parvenir à comprendre sa mère, lui pardonner peut-être sa dureté et ses limites.

Commenter cet article

M
<br /> Je note aussi vaincu par la brousse alors ! J'aime bien lire plusieurs livres du même auteur, on se fait plus facilement une idée du style, des thèmes etc ! Merci pour tes conseils !<br />
Répondre
C
<br /> <br /> De rien! j'ai aussi lu Victoria et les Staveney (qui parle plus de classes sociales et de préjugés raciaux), mais j'ai moins aimé. Disons que c'était un peu court ;)<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Comme je n'ai rien lu de cet auteur, je note cet essai. Même si c'est un peu court selon toi, cela fera peut-être une bonne intro à l'oeuvre de l'auteur...<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Il a très bien expliqué pour moi les enjeux personnels de Vaincue par la brousse, ma première lecture de Lessing (et gros coup de coeur en passant!)<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Je te sens frustrée par le fait qu ece livre soit trop court à ton goût.<br />
Répondre
A
<br /> il y a du travail à faire dans beaucoup de relations mère-fille, c'est souvent un terrain miné ... <br />
Répondre
C
<br /> <br /> absolument! on en a des exemples autour de nous. Et la communication est souvent le meilleur moyen d'avancer et de trouver des solutions ou du moins l'apaisement...<br /> <br /> <br /> <br />
Y
<br /> Il me fait très envie celui-là, je n'en avais jamais entendu parler et il me tente terriblement :-)<br />
Répondre
C
<br /> <br /> très intéressant! En même temps, venant de Lessing, cela ne m'étonne pas du tout!<br /> <br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !