Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le nom de la rose - U. Eco

Publié par Choupynette de Restin sur 15 Octobre 2011, 08:01am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

Il y a quelques temps, inaugurant le défi Back to the past, je vous parlais de l'excellentissime film de JJ Annaud, avec Sean Connery, M. Lonsdale et Ch. Slater.

Je viens de finir le roman dont est adapté le film, écrit par Umberto Eco, et qui reçut le prix Médicis étranger en 1982.

Quel roman! L'histoire, se déroulant sur 7 jours rythmée par les prières, nous est contée par Adso de Melk, vieux moine bénédictin se remémorant un épisode mémorable de sa vie, en l'an de grâce 1327, dans une abbaye quelque part entre Provence et Ligurie. A cette http://img.over-blog.com/182x299/1/33/87/02//Nom-de-la-rose.jpgépoque, le jeune novice, venu de Basse-Autriche, est confié aux bons soins de Guillaume de Baskerville (!!), franciscain ayant pour mission de faciliter la rencontre des tenants du Pape Jean XXII et de l'Empereur germanique Louis. L'un traitant l'autre d'hérétique. Vous imaginez un peu l'ambiance. Arrivé sur les lieux, Guillaume bien connu pour ses talents d'enquêteur (il fut inquisiteur), se voit confier par l'Abbé l'enquête sur la mort de Frère Adelme. Suicide ou meurtre?

Mais bientôt, les morts se multiplient dans des circonstances horribles. Pour Guillaume, aucun doute, la bibliothèque, et un livre en particulier, est au centre du mystère.

Comme on pouvait s'y attendre, le livre est tellement foisonnant, dense, que le film a fait des impasses. Et parfois de grosses impasses. Et si la fin du film est plus "jouissive" que celle du livre (ah, la mort bien méritée de l'infâme Bernard Gui!!! - oui, je suis sanguinaire parfois.), le roman d'Eco est d'une richesse incomparable. Du point de vue de la seule intrigue, d'abord, complexe à souhait; du point de vue des personnages et des réflexions sur le monde de l'époque et ses croyances ensuite. Adso, jeune novice, est le personnage parfait pour mener le lecteur dans des réflexions et interrogations sur les grandes questions philosophiques, théologiques et finalement, humaines de l'époque. Et pour certaines toujours d'actualité. On  apprend beaucoup sur les combats théologiques et plus bassement terre à terre auxquels se livraient les dirigeants de l'époque et les divers ordres monastiques entre eux.

Si les 100 premières pages sont ardues, arides à la lecture (et c'est clairement ce que voulait Eco: faire mériter son roman), il faut s'accrocher, puis l'intrigue s'installe, l'atmosphère s'assombrit, s'alourdit de mystères, de mensonges et de turpitudes, prenant le lecteur dans ses filets.

Je regrette que les passages en latin ne soient pas traduits. J'étais prévenue, mais quand même. C'est frustrant de ne pas savoir. J'ai fait du grec moi, mince, pas du latin. 

Roman policier, roman théologique mais avant tout roman humain, plaidoyer pour la liberté, la tolérance et contre l'obscurantisme, la folie de la pureté, le fanatisme, Le nom de la rose est un ouvrage qui s'apprécie d'autant plus qu'il se mérite.

Erudit, dense, il professe, par la bouche de son Sherlock Holmes version franciscaine, des valeurs humanistes, l'amour des livres et la compassion pour les hommes. Et puis, pour ne rien gâcher, il y a de bons moments d'humour également...

Une lecture commune avec Cachou , Efelle et Isil.

L'avis de Karine:).

Une lecture qui rentre pile poil dans le challenge de Kathel, Voisins/Voisines. voisins1

Commenter cet article

Lilly 25/10/2011 18:53



Et moi je n'ai fait ni grec ni latin (mais des langues encore plus bizarres ;)) !


J'ai prévu de découvrir Umberto Eco depuis des années, mais j'hésite toujours devant la toute petite police de ses romans. Tu me fais culpabiliser.



Choupynette de Restin 14/11/2011 17:18



nan, pas de culpabilité entre nous! lis le, tu verras bien si il te plait.



Anjelica 18/10/2011 12:17



je suis enchantée que tu aies aimée  J'avais adoré ce bouquin !!!!!!!!!!!!!!!!!



Alex-Mot-à-Mots 17/10/2011 14:34



Tu as réussi à lire le livre : chapeau. Je me suis pour ma part contentée du film.



La plume et la page 17/10/2011 14:01



J'avais adoré et je crois bien que je vais le relire un de ces jours, rien que pour le plaisir.



Joelle 17/10/2011 09:52



Il est dans ma PAL depuis la sortie du film ... autant dire qu'il est limite momifié, ce pauvre livre ;) mdr ! En fait, je comptais bien le lire un jour mais les gens m'ont ensuite effrayé avec
la lecture du Pendule de Foucault (que personne de ma connaissance n'a réussi à lire jusqu'au bout et pourtant, à l'époque, je m'occupais d'une bibliothèque donc j'en voyais, des lecteurs !).
Mais ton billet me rassure ... celui-ci semble bien plus abordable que certains autres titres de cet auteur ;)



Nous sommes sociaux !