Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Au temps du roi Edouard - Vita Sackville-West

Publié par Choupynette de Restin sur 27 Juin 2013, 16:40pm

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

http://adalana.files.wordpress.com/2013/03/vita-sackville-west-au-temps-du-roi-edouard.jpgL'histoire débute au milieu du le règne d'Edouard VII, en 1906, dans un domaine de la campagne anglaise. Le jeune duc Sébastien et sa mère Lucy reçoivent dans leur manoir de Chevron. Lucie se repaît de ses week-ends paresseux, entre bavardages inutiles, ragots et flirts (même si on ne peut toujours éviter les fâcheux). Sébastien de son côté se meurt d'ennui, tout comme sa soeur Viola. Lors du fameux week-end, Leonard Anquetil, sorte d'aventurier, tient un discours bien loin des conventions et des traditions ancestrales aux deux jeunes gens. Il propose même à Sébastien de partir avec lui pour des aventures exotiques. Mais ce dernier, amoureux d'une "amie" (le concept dans cette gentry/aristocratie dépeinte par Vita Sackville West est tout relatif) de Lucy, refuse l'offre d'Anquetil. Nous suivrons ensuite Sébastien sur plusieurs années. 

 

J'avoue, je ne me souviens plus bien de l'intrigue, alors que j'ai lu le roman au tout début du mois. Cela ne vous encourage pas à le lire? Erreur! Cette lecture, fort agréable (rien à voir avec la novella  Paola, présentée récemment), est une plongée très intéressante dans ce monde sur le point de basculer dans la Première guerre mondiale. Malgré le côté agaçant de Sébastien (il se plaint beaucoup, et se laisse porter par les évènements), Vita Sackville-West nous entraîne, grâce à toute une galerie de personnagesfort bien campés, au sein de cette société si préoccupée d'apparences, hésitant entre la frivolité et les convenances rigides hérités du règne de Victoria. Entre aspirations de la jeune génération (quelle que soit la classe sociale) à plus de liberté et des traditions immémoriales (ou presque). Un monde en mutation, qui entre tout doucement, et non sans à-coups, dans le XXème siècle.

Un récit mené de main de maître, dans lequel l'ironie de l'auteure se fait souvent sentir, et servi par une jolie plume.

 

Une chronique qui aurait dû être publiée il y a quelques jours de cela... dans le cadre du mois anglais et d'une lecture commune avec Emmanuelle, Fanny, Céline et Claire.

keep-calm-and-read

Commenter cet article

Eddie 12/08/2013 15:10


Bonjour, nouveau concept d'exposition sur le web www.icidexpos.com bonne visite amicalement Eddie.

Lilly 07/07/2013 12:18


Je veux absolument le lire après tous les billets très enthousiastes dessus. Tu devrais lire "Toute passion abolie" maintenant.

yueyin 30/06/2013 19:53


Convaincue je suis, le temps de le trouver et hop :-)

Le Papou 28/06/2013 15:02


Je ne suis pas tenté par ces intrigues de personnages ennuyeux.


Bonjour Choupy


Le Papou

Choupynette de Restin 28/06/2013 18:57



c'est loin d'être ennuyeux! ;)



Titine 28/06/2013 12:27


Je l'ai lu cette année et c'est un coup de coeur. J'apprécie beaucoup l'oeuvre de Vita Sackville-West et son talent est particulièrement à l'oeuvre ici.

Choupynette de Restin 28/06/2013 18:57



j'ai envie de lire Plus jamais d'invités, maintenant!



Nous sommes sociaux !