Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Libérées - Titou Lecoq

Publié par Caroline sur 11 Septembre 2020, 07:22am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

titiou lecoq libérées féminisme charge mentale livre de poche

Sous-titré, le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale, Libérées! de la journaliste et essayiste Titiou Lecoq est une lecture passionnante et enrichissante.

Dans ce court texte, Lecoq interroge la place de la femme au sein du couple et plus largement au sein de la société. Tout part de cette p**** de chaussette sale qui traîne et qu'elle semble être la seule à voir.

Comment en est-on arrivé à cette image véhiculée, intériorisée, de la femme au foyer s'occupant exclusivement des enfants, des tâches ménagères? Non, cela ne nous vient pas du Moyen âge, du tout. Mais du 19ème siècle, du monde industrialisé.

Et la femme qui s'occupe des autres, qui se sacrifie, gardienne de l'hygiène etc.? Même chose. Titiou Lecoq décortique, avec force sources et citations, les mécanismes qui ont progressivement relégué la femme à un rôle subalterne, de pondeuse organisatrice du foyer, petite chose fragile, corvéable à merci.

Après avoir lu avec un plaisir incontestable sa biographie sur Honoré de Blazac, j'ai retrouvé sa plume alerte, non dénuée d'humour, sa curiosité et son sérieux. C'est sacrément bien documenté, ça explore tous (ou presque) les domaines où la femme doit se battre pour exister. La charge mentale, la maternité, le boulot, sentiment d'imposture, l'horreur des images sur Instagram, la culture du viol etc.

Commenter cet article

Lilly 18/09/2020 10:41

Forcément, ça m'intéresse. Je tourne autour de cette autrice depuis quelques mois. J'ai "Le genre et le capital" à lire d'abord sur le sujet, mais je finirai par découvrir ce livre.

Choup 24/09/2020 10:03

Depuis que j'ai lu sa bio sur Balzac je le recommande beaucoup!

dasola 16/09/2020 08:44

Bonjour Choup, rien que pour pour le titre et la couverture, cela donne envie de lire cet ouvrage. J'ignorais que la femme au foyer à s'occuper des enfants et tout le reste ne datait que du 19ème siècle. Bonne journée.

Choup 16/09/2020 20:43

Pareil! je pensais que ça remontait à bien plus loin que cela. On apprend beaucoup de chose dans cette lecture. Bonne soirée.

A_girl_from_earth 12/09/2020 00:55

Oh je sens que je vais me le lire celui-là (j'ai aussi le Balzac que j'aimerais bien découvrir...). Ce qui est encore plus étonnant et rageant, c'est que ce phénomène de la femme subalterne est international. Ton billet m'a fait penser au roman coréen Kim Jiyoung, née en 1982, que j'ai lu récemment, et où le personnage principal s'interroge ainsi : Comment les filles sont-elles devenues ainsi, cette part de l'humanité qui se charge de tous ces trucs sans qu'on ait besoin de leur expliquer quoi que ce soit ?"

Choup 16/09/2020 20:46

Tu vas te régaler avec le Balzac! ça se lit presque comme un livre à suspense (!). J'avais noté chez toi justement le bouquin coréen. C'est un très vaste débat. Je crois qu'on a intériorisé tant de choses...car on parle d'éducation, discours, mais je crois que ça passe beaucoup par l'exemple. Je le constate très souvent avec des amis dont je connais bien les parents...et je retrouve dans leurs comportements des choses qui sont manifestement les conséquences de fonctionnements du couple.

Alex-Mot-à-Mots 11/09/2020 15:17

J'avais adoré ce manifeste.

Choup 16/09/2020 20:47

Un lecture agaçante par ce qu'elle nous dit, mais aussi réjouissante d'humour et de pertinence.

keisha 11/09/2020 13:56

Je l'ai feuilleté mais pas acheté (et je regrette!) car ce jour là j'avais déjà un Mona chollet!

Choup 16/09/2020 20:47

ah, eh bien moi j'avais fait le contraire vois-tu!

Nous sommes sociaux !