Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le loup de Wall Street

Publié par Choupynette de Restin sur 19 Mars 2014, 13:29pm

Catégories : #Petit & grand écran

http://fr.web.img5.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/604/21060483_20131125114549726.jpgQuand on se balade dans Wall Street, ce que l'on retient surtout c'est une impression oppressante avec ces hauts buildings qui longent ses rues étroites. Rien de plus. Rien de spécial. C'est pourtant dans ce quartier du sud de Manhattan que se jouent des fortunes, et sans vouloir tomber dans la grandiloquence, la bonne santé économique de nations entières.

Dans le dernier film de Martin Scorcese, Leonardo DiCaprio joue Jordan Belfort, trader qui a sévit dans les années 90. Avec Le loup de Wall street, Scorcese filme l'ascencion puis la chute de cet homme au pouvoir de persuasion époustouflant, qui bâtit sa fortune sur la vente d'actions pourries à des gens crédules et fortunés.

Si ce film est trop long (certaines scènes n'en finissent pas), je le trouve cependant remarquable par bien des points. Scorcese joue à fond la carte de la vulgarité, de l'outrance et colle ainsi parfaitement au personnage de Jordan Belfort, emblème d'un monde bouffé d'égoïsme, de soif de pouvoir et d'argent. Un monde qui accumule les billets verts, les lignes de cocaïne et les prostituées. Se succèdent alors des scènes hallucinantes entre escroquerie boursière, orgies démentielles et évasion fiscale à coup de rouleaux de scotch.

Au centre, il y a bien sûr DiCaprio. Sa prestation est à l'image du personnage: totale et totalement barrée. Il est à la fois séducteur, grotesque, vulgaire... et ridicule. La scène où il rampe vers sa voiture parce qu'il a pris des médicaments pour planer  est hilarante.

Je ne suis pas a priori une fan de Scrocese. Je m'étais ennuyée devant Gangs of New York, Casino ne m'avait pas totalement emballée. J'avais beaucoup aimé Les infiltrés et Shutter Island. Pour Le loup de Wall Street, j'ai lu des critiques dithyrambiques. Je ne serai pas de celles-là, principalement parce que le film est trop long, et c'est une chose qui m'agace de plus en plus. Cependant, il y a une verve, une outrance dans ce film qui est remarquable.

L'avis de Dasola.

Commenter cet article

dasola 28/03/2014 15:50


Bonjour Choupynette, merci pour le lien. Retrospectivement à ce que j'ai écrit, ce film est un des meilleurs que j'ai vus pendant ces trois premiers mois de 2014. Bonne après-midi.

anjelica 24/03/2014 12:38


Vu hier soir, j'ai cru voir un film de SF tellement c'est loin de mon monde 


Par contre la prestation de DI CAPRIO est formidable ! 

anjelica 20/03/2014 10:37


Il m'attend sur mon ordi, je ne devrais pas tarder à le voir ...


Affaire à suivre

Nous sommes sociaux !