Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


La dernière fugitive - Tracy Chevalier

Publié par Choupynette de Restin sur 22 Mai 2014, 11:49am

Catégories : #Ma bibliothèque

http://avisdelecture.com/wp-content/uploads/2014/02/La-derni%C3%A8re-fugitive-de-Tracy-Chevalier-183x300.jpgCe n'est donc que bien des années après son succès mondial avec La jeune fille à la perle, que je lis un roman de Tracy Chevalier. Au détour d'un rayon de librairie, j'ai découvert La dernière fugitive, contant l'histoire d'Honour Bright, jeune Quaker anglaise émigrant dans les années 1850 aux Etats-Unis avec sa soeur Grace. Celle-ci doit se marier avec un Quaker originaire du même village anglais. Après une traversée très rude pour Honour, qui souffre d'un terrible mal de mer, l'arrivée aux Etats-Unis est endeuillée par la mort de fièvre jaune de Grace. Honour doit continuer le trajet jusqu'à l'ex-futur époux, Adam. Que va-t-elle devenir? Après tout, rien ne dit, avec les difficultés d'acheminement du courier qu'Adam savait qu'elle venait. Rien ne dit qu'il acceptera qu'elle reste. Confrontée à la mentalité si particulière des pionniers, à la rigueur des Quakers, Honour doit tenter de se faire une place. Rien de moins facile quand on est une femme seule, sans mari ni famille.

Tracy Chevalier reconstitue avec beaucoup de minutie et de détails la vie des Quakers, et celle d'Honour en particulier. Entre travail à la ferme (elle qui n'avait jamais approché une vache doit désormais les traire!) et travaux de couture (vous en connaîtrez plus sur le travail des quilteuses, les traditions anglaises et américaines, si différentes), Honour lutte, et évolue. D'autant qu'elle est confrontée à un problème très nouveau pour elle : l'esclavage. Sa ville est en effet un lieu de passage du mythique "chemin de fer souterrain". Réseau d'aide aux esclaves en fuite vers le nord et le Canada. Sa foi lui fait haïr l'esclavagisme. Mais elle est confrontée au pragmatisme de sa famille d'adoption qui a perdu il y a des années de cela absolument tout en aidant un fugitif. Car les lois permettent aux chasseurs d'esclaves de punir ceux qui les aident.

Place des femmes, esclavagisme, parcours intérieur d'une jeune femme réservée et découverte de la culture et de la religion quaker, La dernière fugitive est roman dense, foisonnant. Je ne peux pas dire que je me sois particulièrement attachée à Honour (peut-être le reproche que je pourrais faire, et que je ferai de nouveau lorsque je vous parlerai, pour le mois anglais qui recommence, d'un autre roman de l'auteure - fin de cette loooongue parenthèse), mais j'avais envie de savoir comment allait se définir son destin. Plus indépendante d'esprit et volontaire qu'elle ne l'aurait cru elle-même, Honour doit apprendre à gérer les conflits, les personnes. Les personnages secondaires sont bien campés, pas aussi manichéens que l'on pourrait le craindre. Le style simple mais pas simpliste de Chevalier laisse résonner clairement la voix d'Honour et vous plonge dans une autre époque,  un autre monde. On en apprend beaucoup sur les Quakers, que je ne connaissais pas plus que ce que montraient ... les boîtes de céréales (fouettez-moi!), sur une Amérique se rapprochant doucement de la guerre de sécession. On n'est pas loin du coup de coeur. Une belle découverte.

L'avis de Dominique, d'Hélène.

Commenter cet article

Lilly 22/06/2014 12:15


Je ne l'ai pas relue depuis son très beau Prodigieuses créatures, mais celui-ci me tente beaucoup.

Choupynette de Restin 22/06/2014 14:29



je voulais essayer celui-là justement, mais il n'était pas à la bibli... :)



maggie 20/06/2014 20:16


J'avais beaucoup aimé la jeune fille à la perle mais aussi "remarkable créature". Je note celui-ci

Choupynette de Restin 22/06/2014 14:30



Je n'ai vu que le film adaptant La jeune fille à la perle (qui ne m'a pas embalée).



sylire 30/05/2014 22:44


Je viens de commencer "prodigieuses créatures" pour le mois anglais. J'aime beaucoup les ambiances de ses romans.

Choupynette de Restin 11/06/2014 20:14



je n'en ai lu que deux,donc bon. difficile de me faire un avis totalement définitif. Prodigieuses créatures me tente bien.



Mrs Figg 28/05/2014 11:55


Bonjour ! Je découvre ton blog via le mois anglais auquel je participe également.


Même s'il ne s'agit pas d'une lecture anglaise d'ailleurs, j'avais également beaucoup aimé ce roman de Tracy Chevalier et la découverte de la culture Quakers.

Hélène 26/05/2014 08:33


Je l'ai dévoré !

Choupynette de Restin 11/06/2014 20:14



c'est vrai que ça se lit à toute vitesse!



Nous sommes sociaux !