Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le récital des anges - Tracy Chevalier

Publié par Choupynette de Restin sur 1 Juin 2014, 07:33am

Catégories : #Ma bibliothèque

http://biblioallie.canalblog.com/images/recital_des_anges.jpg

Pour inaugurer ce mois anglais organisé  par les inséparables Lou  Titine et Cryssilda.

J'avais découvert récemment avec beaucoup de plaisir Tracy Chevalier en lisant son roman:  La dernière fugitive. Après l'Amérique des années 1850, voyage dans l'Angleterre du tournant du siècle (dernier). Nous suivons les vies de deux familles voisines, aux opinions très différentes. Les uns venèrent la reine Victoria (le roman s'ouvre sur l'annonce de sa mort), les autres sont beaucoup plus libéraux (sans être pour autant des révolutionnaires - faut pas charrier non plus hein!). C'est par les deux jeunes filles, alors âgées de 4 ans, que les familles Coleman et Waterhouse se lient (au grand dam des deux épouses qui ne s'apprécient guère). L'auteure nous fera suivre, sur huit années, l'évolution des deux familles, et à travers elle, les bouleversements qui s'annoncent dans l'Angleterre du début du XXème siècle. Elle alterne les points de vue, chaque personnage se confiant à son tour pour conter sa vision de l'évènement.

C'est un roman qui comem La dernière fugitive se lit très bien, tant le style de l'auteure est fluide, minutieux. Pourtant, cette fois-ci encore, pas moyen pour moi de ressentir de l'empathie : tous les personnages sont plus ou moins égoïstes ou antipathiques. Les portraits qu'elle en dresse ne donnent pas vraiment envie de faire leur connaissance. Pour autant, c'est un roman très intéressant du point de vue historique, avec la lutte de plus en plus importantes des suffragettes. M. Coleman est totalement soumis à sa mère, tyrannique, Kitty Coleman perpétuelle insatisfaite délaisse sa fille Maude au profit d'abord d'une amourette puis de son combat pour le vote des femmes. Chez les Waterhouse, Lavinia, la fille aînée est une pimbêche imbue d'elle-même, le mari est insipide et la femme est confite dans ses préjugés, incapbale de tenir tête à sa fille aînée. Seule la petite Ivy May, qui ne parle qu'au compte goutte semble être la plus aimable, la plus raisonnable avec Maude.

C'est une lecture un peu en demi-teinte, car si je n'ai pas trainé, finissant les dernières 100 pages en une soirée, je ne suis pas sûre que ce roman me laissera longtemps une trace, malgré (attention spoiler: pour lire, sélectionner le passage qui suit!!) la fin tragique de certains personnages.La mort de Kitty m'a laissée presque tout à fait indifférente.. moi qui ai la larmichette facile! Je ne sais trop d'ailleurs comment comprendre cette partie de l'histoire. Il semble que l'auteure juge durement ces suffragettes dont la plupart semblent oublier tout ce qui ne concerne pas leur lutte. C'est assez étonnant. Le grand rassemblement qui amènera à la mort de Kitty et celle d'Ivy May  donne un aperçu assez négatif du combat des suffragettes. On dirait des femmes totalement obnubilées, jusqu'au-boutistes.

Je suis donc un peu mitigée. C'est ce même reproche que je faisais au précédent roman que j'ai lu de l'auteure: des personnages pas vraiment attachants, et du coup, pas vraiment "d'émotionnel". La dernière fugitive m'apprenait plus que celui-ci, c'est peut-être pourquoi je l'ai préféré.

http://plaisirsacultiver.files.wordpress.com/2013/03/keep-calm-and-read.jpg?w=350&h=467

Commenter cet article

E
c'est vrai qu'aucun personnage n'est vraiment sympathique, j'en retiendrai surtout le contexte historique!
Répondre
C
pareil! je pense que je lirai peut-être d'autres romans de la dame...si le contexte est intéressant!
L

Et bien moi je dois dire que j 'aime toujours les Tracy Chevalier dans l ensemble (je sais qu il y en a un que je n 'avais pas aimé mais je ne me souviens plus duquel , voir je ne veux pas m 'en
souvenir!!)  mais je sais aussi que je ne peux pas dire que se sont des lectures qui me marquent une fois les pages fermées. Juste un bon moment  (et c'est déjà beaucoup ;o)  )
Répondre
C


j'aime bien, mais j'avoue que je ne comprends pas trop l'engouement autour de son oeuvre. mais avec seulement deux lectures, il est vrai que je n'en ai qu'un aperçu succint!



Y

J'avais adoré la jeune fille à la perle et depuis je n'ai jamais pu finir un Tracy chevalier... pour les raisons que tu cites... j'ai quelques espoirs avec prodigieuses créatures mais...
Répondre
C


mais.... c'est loin d'être mauvais, mais il y a quelque chose qui me chargrine...



G

J'aime beaucoup cette auteure, et je ne connais pas celui-là. J'essaierai surement celui-là, malgré ton avis
Répondre
C


oh ce n'st pas un mauvais avis, juste ce n'est pas le grand  grand enthousiasme! mais c(est intéressant à lire.



T

Je rejoins ton avis, difficile de s'attacher aux personnages qui ne sont globalement pas sympathiques, c'est important dans une lecture je pense, en tout cas ça 'lest pour moi.
Répondre
C


oui, pour moi aussi. ou alors, il faut vraiment quelque chose en plus. C'était le cas avec Les desarrois de Ned Allen, de D. Kennedy: il est détestable mais je me suis régalée avec le livre;



Nous sommes sociaux !