Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Danse avec lui

Publié par Choupynette de Restin sur 25 Février 2007, 17:25pm

Catégories : #Petit & grand écran

Ce film m'a vraiment beaucoup plu. Cela a été un enchantement. Mais attention, il risque de ne pas plaire à tout le monde.

Je me rends compte que je n'en avais jamais parlé, mais je suis une fana d'équitation et de chevaux. J'ai commencé à 8 ans. C'est pour vous dire... C'est certainement pour cela que ce film m'a autant charmée. L'histoire est simple. Alexandra (Mathilde Saigner) voit sa vie s'écrouler en un jour. Son mari va la quitter et elle subit une terrible chute de cheval durant une compétition de jumping. Au propre comme au figuré, elle chute. Trois ans plus tard, elle ne vit que pour son travail, et n'approche plus les chevaux. Puis, après être tombée en panne d'essence, elle se fait remorquer par une homme qui la ramène dans une propriété où vit un Maître Ecuyer. Un as de l'équitation, donc. Et face à cet homme taciturne lors de séances particulières, joué par Samy Frey, elle réapprend l'équitation, mais bien plus encore. Elle apprend à s'écouter, à se faire confiance, et à écouter et faire confiance au cheval. Au cours de ces cours particuliers, elle affronte ses peurs, ses incertitudes. Et, au final, fait le point sur sa vie.

J'ai lu des critiques très mitigées sur ce film. On lui reproche beaucoup ses longueurs sur les scènes d'équitation. Ces longueurs je les ai trouvées merveilleuses. Car la réalisatrice a choisi délibérément de faire un parallèle entre l'équitation et la vie. Entre la chute métaphorique de cette femme qui a échoué dans son mariage, et la chute bien réelle lors du saut de l'obstacle. Et l'équitation, c'est l'art de la patience. De l'abnégation et du don de soi. Il faut être bien avec soi-même, car comme le dit le Maître Ecuyer, on ne repose pas ses problèmes "sur le dos du cheval, en plus de soi". L'équitation c'est l'écoute de l'autre, c'est-à-dire du cheval. c'est un peu comme une relation amoureuse. Si on n'écoute pas son cheval, si on ne le regarde pas, alors la relation n'atteindra jamais ces quelques moments d'osmose qui font le bonheur du cavalier et de sa monture. Comme dans un couple "humain", on ne peut espérer arriver à quoi que ce soit sans cette attention à l'autre. Et quand Alexandra réapprend à monter, elle réapprend à vivre. Alors oui ces scènes sont longues, mais à travers elles on saisi toute la complexité et la magie de cette relation particulière entre une femme et un cheval. Et la magie d'une relation amoureuse.

Commenter cet article

Livrovore 27/02/2007 22:19

J'aime bien Mathilde Seigner, mais je n'aime pas du tout les chevaux... je crois que ce film n'est pas pour moi ! Bonne soirée ou bonne journée , selon quand tu liras ce commentaire ! :)

Anne 26/02/2007 17:54

Il ne passe pas dans le ciné où je vais, dommage....

choupynette 26/02/2007 10:28

Yue, Gaëlle, Margoulet: Attention quand même, c'est un film un peu particulier! Très contemplatif je dirais...
Thom: comment? qu'est-ce que tu as contre les chevaux?? tu vas vexer ta mère-grand.... :o))

Lilly 26/02/2007 08:58

Ca me tente bien ce film, en plus Mathilde Seigner, je l'aime bien. 

yueyin 25/02/2007 23:36

Moi j'ai promis à ma loute ainée-obsédée-par-les-chevaux de l'emmener... elle prépare son galop 4 et chaque fois qu'elle entend ou voit le mot cheval cenlevé c'est pesé... alors ce film tu penses ! Mais ça me va bien, et puis après t'avoir lue,je suis sûre que j'apprécierai !

Nous sommes sociaux !