Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Encyclopédie historique de la photographie à Toulouse, 1914-1974 - François Bordes

Publié par Caroline sur 10 Décembre 2017, 07:14am

Catégories : #Ma bibliothèque, #chroniques radio, #coups de coeur

Un très bel ouvrage qui retrace l’histoire de la photo dans la ville rose de 1914 à 1974. Cela va des cartes postales patriotiques de la première guerre mondiale à la photographie d’art en passant par les portraits officiels, ou encore les scènes de la vie quotidienne.

On y apprend que Toulouse a été extrêmement dynamique dans le domaine, et notamment grâce à deux organismes : le photo-club toulousain qui organise deux salons internationaux en 1935 et 1936, mais aussi des concours et promeut la photo. L'autre association, c'est l’artistique et très exigeant Cercle des XII. Douze comme le nombre de boules sur la croix emblème de la ville. On apprend également que la toute première galerie municipale en France à être consacrée exclusivement à la photographie est toulousaine : c’est la galerie du Château d’eau, en bord de Garonne.

François Bordes met en lumière des photographes natifs de la région et qui ont beaucoup apporté à la discipline photographique comme la toulousaine Germaine Chaumel, qui eut une vie particulièrement riche. Elle fut danseuse, chanteuse, dessinatrice... J'ai également découvert  Jean Dieuzaide, le premier à faire un portrait officiel du général de Gaulle en 1944 qui fit toute une série de portraits de Dali. Il y a aussi Jean Cousin ou encore Christian Soula.

Une encyclopédie de la photo comme un voyage dans l’histoire de Toulouse

François Bordes a sélectionné des clichés qui parlent de la vie des Toulousains, par exemple l’effondrement du clocher de la Dalbade en ‘26, la première photographie en Une d’un journal. On découvre les barricades des résistants sur le boulevard Bonnefoy, les Nazis sur le Capitole, les réfugiés espagnols à Matabiau. On croise aussi le petit Claude Nougaro, devant son grand-père membre d’une chorale.

 

 

Germaine Chaumel
Germaine Chaumel

Germaine Chaumel

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !