Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Crooked House - Agatha Christie

Publié par Choupynette de Restin sur 4 Juin 2015, 08:07am

Catégories : #Ma bibliothèque

Agatha Christie, Crooked houseAujourd'hui, le mois anglais organisé par les sémillantes Titine, Lou et Cryssilda se penchait sur le thème du polar.Et il faut bien le dire, avec les Anglais, on est plutôt (très bien) servi! A commencer par la reine, j'ai nommé Lady Agatha! C'est Sandrine qui m'a donné envie de me replonger dans un de ses romans avec cette "Maison biscornue".

L'intrigue se déroule après la guerre. Charles, tombé amoureux de Sophia alors qu'ils étaient tous les deux au Caire, la retrouve quelques années plus tard. Mais leur promesse de se marier est mise à mal par le meurtre du grand-père de Sophia, Aristide Leonides, Grec devenu immensément riche. Patriarche incontesté de la famille. Habitant tous dans la "maison biscornue" du titre, Roger, son fils aîné marié à l'aride Clemency; Philipp, froid et enfermé dans sa bibliothèque, tout le contraire de sa femme, Magda, actrice hyperactive constamment en représentation; leurs trois enfans, Sophia, Eustace victime de paralysie infantile, et Josephine laide mais intelligente; Edith, soeur de la première épouse d'Aristide; et enfin Nannie. Selon eux, c'est Brenda, la très jeune deuxième épouse du grand-père et son amant, le pathétique tuteur des enfants, Laurence Brown qui ont fait le coup. Coupables idéaux pour les Leonides, mais le sont-ils vraiment?

Charles va tenter d'en savoir plus, profitant de son statut de fiancé de Sophia pour s'intégrer à la famille. Il mène l'enquête avec l'aide de Josephine dont l'habitude d'écouter aux portes lui est bien utile. Et c'est un joli huis clos labyrinthique que nous propose donc Dame Agatha! C'est du classique, mais c'est tellement bien fait! Une belle galerie de personnages plus nuancés que l'on pourrait le croire de prime abord. Et une fin qui m'a (à moitié) surprise (bon, il faut le dire, j'avais tellement lu que la fin était surprenante que j'ai fini par "renifler" un petit quelque chose).

Ce n'est pas le plus connu des romans de la dame, mais c'est un bon cru!

Commenter cet article

sous les galets 09/06/2015 06:45

Je ne suis pas certaine d'avoir lu celui-là, je le note du coup (et moi aussi j'adore le titre que je trouve top et qui annonce plein de choses).
Beau mois anglais Choup ;-)

Choupynette de Restin 09/06/2015 20:00

n'est-ce pas? :)

Lou 06/06/2015 22:10

Ah là là, entre ce billet et celui sur "Mr Brown", j'ai bien envie de me lire un petit Agatha !

Choupynette de Restin 09/06/2015 20:02

les billets sur M. Brown étaient diablement tentant, du coup, je me le suis mis sur la liseuse ;)

maggie 05/06/2015 12:43

L'intrigue n'est pas particulièrement originale mais j'en garde un bon souvenir et c'est surtout l'identité du meurtrier qui est original...

Choupynette de Restin 09/06/2015 20:05

oui, je pense que pour l'époque, c'était très osé comme meurtrier...

Sandrine 05/06/2015 07:10

Quand on chronique, on a envie de donner envie, sans trop en dire mais en tentant quand même, alors on brûle quelques cartouches, parfois trop pour que le plaisir du futur lecteur soit intact...

Choupynette de Restin 05/06/2015 08:20

Là c'est surtout que ma curiosité a été sacrément piquée, et j'ai été beaucoup plus attentive que d'habitude. Normalement j'aime bien me laisser porter sans trop trop réfléchir. Mais je te rassure, mon plaisir de lecture n'a pas été gâché!! :)

Eva 04/06/2015 21:09

Je l'ai lu quand j'etais gamine...et je me souviens très bien de la fin ;-)
Une intrigue bien menée, plutôt sombre , et ce titre qui me plaisait beaucoup "la maison biscornue". ^^

Choupynette de Restin 05/06/2015 08:20

Oui! apparemment c'est une comptine au départ

Nous sommes sociaux !