Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Boule de suif - Guy de Maupassant

Publié par Choup sur 16 Mars 2017, 14:36pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Les Prussiens ont envahi la France. Neuf personnes fuient Rouen pour Dieppe, encore aux mains de l'armée française. Un couple d'aristocrates, un couple de commerçants, un couple de bourgeois, deux religieuses et Boule de suif, connue de tous comme une prostituée.

La route se fait en diligence, et ça n'est pas une mince affaire. A mesure que les heures passent, Dieppe semble s'éloigner inexorablement. Les chevaux sont lents, la diligence s'enlise. Et les estomacs crient famine. La seule à avoir prévu un panier repas, c'est Boule de suif. Des poulets en gelée, des pâtés, du Bordeaux, de quoi remplir tous ces ventres affamés. Et si certains commencent par lever le nez dédaigneusement, la faim est la plus forte. La prostituée, pourvoyeuse de nourriture devient presque respectable. C'est dans une bonne ambiance que le chemin continue, et la soirée à l'auberge est bien agréable. Mais le lendemain, interdiction de partir. Ordre du général prussien qui loge à la même auberge. Pourquoi? Parce que Boule de suif, fervente républicaine et patriote refuse de lui céder. Ce serait trahir. Si nos bons bourgeois trouvent sa résistance bien normale et honorable, après deux jours passés en rase campagne et sans espoir de négocier leur départ, ces "braves gens" voient d'un tout autre oeil celle qui redevient bien opportunément la "gueuse". Ils n'auront de cesse de la persuader de céder. Ce qu'elle fera. Obtiendra-t-elle la gratitude? Bien sûr que non! Seulement le plus grand mépris, de la part de ses fuyards hypocrites.

"Elle aborda la femme du manufacturier d'un "bonjour, Madame" humblement murmuré. L'autre fit de la tête seule un petit salut impertinent qu'elle accompagna d'un regard de vertu outragée. Tout le monde semblait affairé et l'on se tenait loin d'elle comme si elle eût apporté une infection dans ses jupes.  [...] On semblait ne pas la voir, ne pas la connaitre; [...]"

C'est un texte particulièrement violent que propose Guy de Maupassant. On est de tout coeur avec Elizabeth-Boule de suif. L'hypocrisie de ces individus, leur bien-pensance sont tout simplement révoltants. Maupassant relate une histoire que lui aurait raconté son oncle, Charles Cord'Homme. Le personnage de Cornudet, fervent républicain, serait d'ailleurs inspiré de Cord'Homme. Cest une France miniature que représente Maupassant: tous les milieux sont représentés ou presque.

Généreuse, naïve, Boule de suif est prête à se sacrifier pour les autres. Sa générosité se heurte à l'égoïsme glacial de ses compagnons de route. Mais elle est aussi une vraie patriote, elle a des convictions, loin de la figure typique de la prostituée vénale ou inculte. C'est tout le paradoxe de ce personnage que l'on ne peut que respecter.

Par le biais des autres personnages, Maupassant assène une critique sans concession de toute la société: bourgeois, aristocrates, Eglise...La guerre est une toile de fond omniprésente, et Maupassant n'a de cesse de la dénoncer.

Une nouvelle comme sait les écrire l'auteur: efficace, percutante et rudement bien tournée.

Boule de suif - Guy de Maupassant

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 24/03/2017 08:56

Cette lecture-ci, par contre, je l'avais beaucoup aimé.

Hélène 20/03/2017 09:24

Une nouvelle dont on se souvient !

Choup 20/03/2017 10:17

assurément! comme beaucoup de textes de Maupassant. Je n'en ai pas lu des masses, alors que j'adore l'auteur, mais à part Nana qui m'avait moins plu, je me régale toujours avec lui.

Aifelle 17/03/2017 09:42

Je l'ai lue au moins deux fois cette nouvelle et j'ai vu le téléfilm. Superbement bien écrite.

Choup 17/03/2017 09:47

C'est du Maupassant pur jus: le moindre mot touche juste, c'est cinglant, et en une phrase il t'a fait comprendre toute la complexité d'un personnage. Bel Ami avait un de mes tous premiers coups de coeur.

keisha 17/03/2017 08:44

Géniale, cette nouvelle. Tu as aussi le film, qui d’ailleurs mixe deux nouvelles de Maupassant (à voir, bien sûr)

Choup 17/03/2017 09:45

j'ai vu ça au fil de mes recherches...Il faudra que j'essaie de le voir.

Emma 17/03/2017 08:15

C'est toujours très efficace Maupassant, j'aime beaucoup.

Choup 17/03/2017 09:45

Absolument!

Nous sommes sociaux !