Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


The time traveller's wife

Publié par Choupynette de Restin sur 15 Juin 2010, 05:49am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

Nous avons tous déjà eu cette impression d'avoir rencontré une personne quelque part avant, ou de l'avoir connue dans une autre vie...Et si c'était dans un autre temps? Quand Henry, bibliothécaire, voit arriver Claire, une artiste séduisante, il http://img.over-blog.com/151x245/1/33/87/02/Images-3/Time-traveller-s-wife.jpgne peut croire à l'incroyable: ils se connaissent depuis des décennies, même s'il ne s'en souvient pas. Car Henry est atteint d'une maladie qui le propulse dans le temps. Il a rencontré Claire alors qu'elle était enfant et va sans cesse partir et revenir à des époques de leurs vies respectives...
L'histoire folle et romanesque d'un amour absolu et éternel.

Autant le dire tout de suite, j'ai adoré ce roman. Et je remercie donc AbeiLLe de m'avoir proposé d'en faire une lecture commune Tellement que j'ai pensé à ces deux personnages pendant des jours... et n'ai pu écrire ce billet que la veille de sa publication. Ce qui m'est arrivé avec ce livre est assez particulier, puisque pendant le premier tiers je l'ai trouvé bien mais sans plus, et puis, sans que je sache pourquoi, je n'ai plus pu le lacher. Petit à petit on s'attache à Clare et Henry, et ce qui aurait pu être glamour - les voyages dans le temps - devient une capacité à double tranchant, qui permet des rencontres mais met aussi terriblement en danger Henry, et qui nous fait frémir et tourner les pages fébrilement.

J'ai le plus grand mal à vous parler de cette histoire. D'un côté, je suis un peu gênée par cette idée de Clare attendant son mari n'est pas franchement hyper moderne, mais d'un autre côté, la relation n'est pas désequilibrée puisque tout n'est pas rose pour Henry non plus.

Ce qui m'a beaucoup plu, je crois, c'est cette idée, (pas si nouvelle au final, mais présentée de manière originale) du destin, du fait que rien ou si peu, est soumis à notre propre contrôle. Et qu'il faut donc profiter du moment. Je le disais ce n'est pas nouveau, mais présenter le Destin et la fragilité de la vie. Son côté éphémère et incontrôlable. Alors que faisons-nous? Comment vivons-nous nos vies?

Ce roman souffre de quelques faiblesses, de longueurs, et certains aspects auraient pu être mieux utilisés voire tout simplement exploités, comme la vie d'Henry avant qu'il ne rencontre Clare.

Cela n'en reste pas moins pour moi un énorme coup de coeur, malgré ses défauts. Parce qu'il a parlé à mon petit coeur d'artichaud: un amour absolu qui traverse le temps.

Je tiens toutefois à vous prévenir, les avis semblent très marqués: soit on déteste soit on adore. Il n'y a pas d'entre-deux.

Les avis d'AbeiLLe et de MyaRosa, ainsi que celui de Karine:)

 

Commenter cet article

Noukette 16/02/2011 16:34



Pourquoi pas effectivement ! Cette histoire de vogaye dans le temps, ça m'intrigue tout de même...



Livvy 29/06/2010 20:10



J'ai vu le film et j'avais bien aimé.



Choupynette de Restin 29/06/2010 20:16



j'ai bien envie de voir ce que ça donne.



Maribel 21/06/2010 19:47



Un gros coup de coeur pour ce livre!! :)


Par contre, j'ai un peu moins aimé son second.



Choupynette de Restin 21/06/2010 23:38



je l'avais noté du coup... mais je me méfie toujours. Quand on a un gros coup de coeur, les chances pour être déçue par la suite sont évidemmen tplus importantes...



La Nymphette 19/06/2010 11:24



Tu l'as lu en vo? il n'est pas trop difficile? je l'ai aussi acheté en anglais! )occasion bouquiniste)



Choupynette de Restin 20/06/2010 10:52



non pas difficile du tout. Je ne connais pas ton niveau d'anglais, mais franchement, il ne pose pas de difficultés particulières!



chiffonnette 17/06/2010 07:50



Et ben!! C'est plus que convaincant! Et en plus il a été adapté au ciné récemment il me semble!



Choupynette de Restin 18/06/2010 14:27



Oui, j'ai vu ça! mais apparemment ce n'est pas à la hauteur du roman. mais j'y jetterai bien un coup d'oeil!



Nous sommes sociaux !