Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 12:55

Ce billet va peut-être vous faire l'effet d'enfoncer des portes ouvertes, mais ce qui se passe actuellement est grave. Je voulais en parler ici, bien que mon blog ne soit pas un endroit "politisé".

 

Alors qu'hier je lisais un article effarant sur Rue89 à propos du racisme à l'école (école au sens large), aujourd'hui un homme a tiré et tué 4 personnes devant une école de confesson juive de Toulouse. La police ferait le lien avec les meurtres commis récemment ici et à Montauban sur des militaires Noirs et Beurs.

Y aurait-il donc à Toulouse et sa région un homme à la haine de l'autre si profonde qu'il doive assassiner ceux qui lui sont différents? Est-il fou?

Ces évènements tragiques rappellent que le racisme se banalise de plus en plus en France. Nous devons probablement en remercier nos "élites" qui aiment à dresser les Français les uns contre les autres,  faisant leurs le précepte "diviser pour mieux régner". Les extrêmes racistes se décomplexent désormais, et affichent ouvertement leur haine.

C'est étonnant la conjonction des choses, ou les coïncidences, quel que soit le nom qu'on veuille leur donner. En début d'année, je lisais  The plot against America de Philip Roth (que je vous conseille fortement) qui illustrait le fait que les masses se sentent autorisées à dire tout haut ce qu'elles pensent tout bas (et dans ce cas-ci, leur antisémitisme) parce que l'autorité a explicitement ou implicitement admis ces raisonnements/comportements. De même, il y a quelques jours, je lisais  Le dîner d'Herman Koch qui évoque notamment le thème de la déshumanisation d'autrui qui permet aux gens d'accepter/tolérer/perpétrer des crimes ou des délits.  Ces deux romans sont des miroirs des dérapages que nous vivons actuellement (une autre excellente raison de lire!) et ils illustrent très bien les mécanismes à l'oeuvre.

Ce que nous voyons en France n'est pas une exception en Europe, puisque la montée des populisme se confirme ces dernières années. L'exemple de la Hongrie est en cela frappant.

Avec le retour en force de l'ordre moral, des discours réactionnaires, le racisme bourgeonne malheureusement. On (en tout cas moi) se sent démuni face à ces phénomènes. Plus que jamais cependant, l'élection prochaine doit nous permettre de bouter hors de l'Elysée et de Matignon et des ministères ceux et celles qui jouent sur les peurs et les haines de nos concitoyens. Et retrouver le "vivre ensemble" d'Ernest Renan.

 

Partager cet article

Published by Choupynette de Restin - dans Mon oeil!
commenter cet article

commentaires

l'or des chambres 20/03/2012 13:42


100 % d'accord avec toi... Malheureusement cela ne changera rien du tout... L'homme n'apprendra jamais à vivre avec "l'autre" semblable à lui même finalement, sans même qu'il le sache...

Choupynette de Restin 21/03/2012 10:20



eh oui...



Alex-Mot-à-Mots 20/03/2012 13:21


Tu as tout à fait raison "d'enfoncer de sportes ouvertes", car pour certains, vivre ensemble ne va pas de soi.

Tiphanie 19/03/2012 22:44


"Plus que jamais cependant, l'élection prochaine doit nous permettre de bouter hors de l'Elysée et de Matignon et des ministères ceux et celles qui jouent sur les peurs et les haines de nos
concitoyens"


 


J'acquiesse!! Très beau billet.

Choupynette de Restin 20/03/2012 13:17



J'en ai assez des stigmatisations, quelles qu'elles soient. Si tu savais ce que j'ai entendu en ville, des bribes de conversations navrantes. Et à la télé, avec Guéant et consorts....



Nymphette 19/03/2012 21:13


Et moi, politisée, je plussoie! Ton nouveau décor est très beau comme tes mots!

Choupynette de Restin 20/03/2012 13:17



Merci Nymphette. :)



Anjie 19/03/2012 19:54


C'est bien de lire mais cela ne suffit pas non plus, cela dépend ce que l'on comprend quand on lit. Après tout pour certain(es), Anna Karénine n'est qu'une pouf ... 


Par contre, pour le reste, comme toi, je me sens un peu démunie et anxieuse de l'avenir (encore plus que d'autres peut-être, compte tenu de ma famille)...Malgré tout, je trouve que fasse au
racisme quel qu'il soit (j'y inclue l'antisémistisme), les réactions de solidarité ne sont pas toujours égales suivant la communauté qui est touchée ... 

Choupynette de Restin 20/03/2012 13:16



je suis d'accord. il y a un gros travail à faire avec les enfants et les jeunes pour enrayer dès le départ les tentations d'exclusion.