Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


The artist

Publié par Choupynette de Restin sur 25 Octobre 2011, 08:25am

Catégories : #Petit & grand écran, #coups de coeur

Ma dernière sortie ciné d'un film salué à Cannes n'avait pas été - mais alors pas du tout - convaincante. Cette fois-ci, ce fut tout le contraire.

Je ne crois qu'il n'est plus besoin de présenter The artist, film de Michel Hazanavicius, en noir et blanc et... muet. Une vraie http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/83/95/46/19806489.jpgperformance quand on voit la déferlante de films 3D, IMax et tutti quanti...

Dans l'Hollywoodland (!) des années 20, George Valentin (Jean Dujardin, excellent) est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller (Bérénice Béjo, tout aussi excellente), jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Destin croisés d'une star du muet qui refuse le passage au parlant, et d'une inconnue du muet qui deviendra la grande star de ce nouveau cinéma où les acteurs parlent enfin.

J'ai été enchantée par ce film, qui bénéficie d'une excellente distribution (John Goodman ou James Cromwell). Hommage plein de nostalgie au cinéma muet ainsi qu'au cinéma hollywoodien des années 40/50, The artist est un film à déguster, plein de poésie, d'humour (cela dit, on ne rit pas non plus de bout en bout). Des clins d'oeil à foison (et j'en ai certainement raté beaucoup étant donné ma culture plus que minimaliste en ce qui concerne ce cinéma) mais on reconnaîtra Metropolis et bien sûr Chantons sous la pluie (je le sais ma intenant, parce que c'est ma coach-gourou qui me l'a dit!). Le réalisateur a trouvé un tas d'idées de mise en scène très ingénieuses (le verre posé sur la table... premier son, intrusion du monde du parlant dans l'univers de George Valentin, le carton "BANG!" qui laisse imaginer le pire, avant de s'avérer une habile pirouette), souvent très simples mais qui touchent juste à tous les coups. Un film beaucoup plus subtil qu'il ne le laisse imaginer de prime abord. Je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Commenter cet article

Kathel 12/11/2011 08:43



Hello Choupynette, je t'ai tagguée, si cela t'amuse. Bonne journée.



Choupynette de Restin 14/11/2011 17:14



ah, toi aussi??? cela fait trois en quelques jours... je vais aller voir ça!!



soukee 09/11/2011 11:53



Les avis sont unanimes...



Choupynette de Restin 14/11/2011 17:14



pas tout à fait, je connais quelqu'un qui s'est mortellement ennuyé... comme quoi!



Liliba 06/11/2011 14:54



Un film qui me tente bien, rien que pour Dujardin, que je trouve un grand acteur. Il sait aussi bien réussir le burlesque stupide (Brice) que la tragédie ou le sérieux... et en plus, il n'est pas
vraiment moche, alors pourquoi se priver ?



Choupynette de Restin 14/11/2011 17:15



tout à fait!!



Margotte 01/11/2011 09:09



Un film que j'ai très envie d'aller voir...



Choupynette de Restin 14/11/2011 17:15



alors finalement, depuis que tu as laissé ce com... es-tu allée le voir?



hydromiel 29/10/2011 02:15


J'ai passé un très bon moment de cinéma avec ce film. Je n'irais pas jusqu'à dire que je passerais mon temps dans les salles obscures à voir des films muets et en noir et blanc, mais ce moment de
ciné était très sympa.


Choupynette de Restin 14/11/2011 17:16



absolument! c'est frais et cela nous change des 3D et consorts! (tiens cela me fait penser qu'il faut que je chronique le film avec Maffiou!)



Nous sommes sociaux !