Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Sauver Mozart

Publié par Choupynette de Restin sur 18 Février 2013, 17:22pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Rongé par la maladie, survivant tant bien que mal (« On verra ce qui tiendra plus longtemps, mes poumons ou mon porte-monnaie ») dans un sanatorium de Salzbourg, Otto, Juif jamais déclaré,  écrit son journal et http://www.babelio.com/couv/CVT_Sauver-Mozart_7197.jpegaccessoirement quelques lettres à son fils Dieter, qu’il espère en sécurité quelque part ailleurs qu’en Europe. Viennois et mélomane, Otto ne supporte ni son état de malade, ni l’Etat nazi qui massacre la musique, la vraie. Chefs d’orchestres munis de gourdins plutôt que de baguettes, musiciens de cabarets martyrisant les chefs d’œuvres de la musique classique.

Entre deux vendredis « cabillaud bouilli », un meurtre raté et quelques visites de la police à la recherche de juifs ou de traitres, Otto croque sans concession aucune ses contemporains aussi bien que lui-même. D’une plume acérée, trempée dans un humour désespéré, l’auteur crée une ambiance, un personnage auquel on s’attache, sans pathos (car enfin, sa fin n’est pas une surprise) et qui avec une dignité teintée d’autodérision veut se venger de ses rustres qui massacrent Mozart, la culture, l’humanité.

Si j’ai trouvé le début (50 premières pages) un peu long à se mettre en place, j’ai été ensuite happée par le reste de ce journal porté par Otto et son humour grinçant.  Beaucoup de thèmes sont touchés, abordés dans ce texte : maladie, solitude, musique, dignité et tant d’autres. La grande Histoire est en toile de fond, ni prétexte, ni parasite du récit. Pourtant, ce n’est pas fouillis, ce n’est jamais larmoyant et c’est paradoxalement, un roman plein de vie.

En post face, l’auteur rappelle que des musiciens célèbres comme Karajan par exemple ont été au service du régime nazi, sans jamais en être inquiétés par la suite…

Les avis de Dominique, Kathel,

Commenter cet article

kathel 19/02/2013 18:06


Tu le dis fort bien : ce petit roman est plein de ressources et fort bien écrit ! 

Choupynette de Restin 20/02/2013 19:31



oui! une très bonne surprise, trouvé aux hasards de mes déambulations à la bibli!



maggie 18/02/2013 19:53


Voici un livre qui m'intéresse beaucoup depuis que j'ai vu le film de forman même si j'ai bien compris que ce n'était pas une bio de mozart ! Mais je viens surtout d'apprendre quelque chose sur
Karajan : quand je pense que j'ai acheté sa collection dans le figaro...

Choupynette de Restin 20/02/2013 19:32



eh oui, j'ai découvert moi aussi ses sympathies (voire plus!) nazies... ça refroidit!



Nous sommes sociaux !