Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Régiment de femmes

Publié par Choupynette de Restin sur 20 Juillet 2011, 08:11am

Catégories : #Ma bibliothèque

Pour notre dernière rencontre du club de lecture toulousain, le thème était l'école. J'ai donc lu ce roman qui était dans ma pal, par Clemence Dane. La quatrième de couverture explique que Dane est une auteure oubliée par l'histoire... et pour ma http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0009/06/9782264021472FS.gifpart, je pense que cela aurait dû rester ainsi!

Dans une pension anglaise, en ce début de 20ème siècle, Clare règne en maître. Institutrice au charisme indéniable, Clare a besoin de s'accaparer l'attention, l'affection et l'admiration de celles qui l'entourent. Mais ce vampire des sentiments n'a aucune considération ou respect pour les personnes qu'elle s'inféode. Usant de louanges et de cinglantes admonestations, elle fait la pluie et le beau temps dans le coeur de ses élèves adolescentes. L'une d'elle en viendra même à se suicider. Je me suis arrêtée à l'épisode du suicide, presque à la moitié de ce roman de plus de 400 pages. L'ennui n'était que trop présent. Je ne sais si c'est le fait de la traduction ou pas, mais le style m'a souvent semblé lourd, parfois alambiqué, et même franchement indigeste. On se perd dans des descriptions des états d'âmes des différentes protagonistes, et même le drame de la suicidée n'a pas su secouer la pesanteur qui régnait dans ce récit.

Ennui total donc et j'ai fini par abandonner ce roman, que bien entendu je ne vous recommande pas!

"La vie devait la servir, mais elle n'avait aucun devoir envers elle. Elle éprouvait un maximum de sensations agréables en suivant les ordres de cet esprit qui est l'interprète du corps, tout en se livrant, comme Lucullus mangeait des navets, à d'austères flirts avec cet autre esprit qui est le truchement de l'âme. Ainsi, elle servait Mammon, ou plutôt elle permettait à Mammon de la servir, mais à l'occasion, elle s'interessait avec un esprit critique à Dieu..." Je ne vous en inflige pas plus... vous avez compris je crois!

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 06/08/2011 16:33



Très verbeux tout ceci, en effet.



Nanne 23/07/2011 17:54



Ce sont des choses qui arrivent, ça ... Dis-toi qu'il y aura tant d'autres livres à lire et qui te transporteront ! Et nous, cela nous permet d'éviter ce pavé un peu indigeste ;-D Merci Choupy
pour ton sacrifice littéraire ...



Lystig 22/07/2011 14:47



j'avoue que j'ai déjà oublié l'auteur !


je passe en courant;)



Margotte 21/07/2011 16:41



Génial ! Enfin un qui ne viendra pas encombrer nos piles déjà bien hautes...



clara 21/07/2011 07:11



A éviter alors ! 



Nous sommes sociaux !