Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Radio Romania #16

Publié par Choupynette de Restin sur 28 Septembre 2014, 16:17pm

Catégories : #Y'a d'la joie

Radio România fait son chant du cygne… ou presque. Dernier dimanche en Roumanie, départ mardi matin.

Aujourd’hui, nous avons visité l’Athénée roumain, joli bâtiment datant de 1888, imaginé par un architecte français et accueillant désormais le philarmonique de Bucarest. Je dis désormais car à l’origine, l’édifice à la verrière accueillait une société littéraire (et avant cela, un manège équestre et encore avant une église !). L’architecte français Albert Galleron aidé par Constantin Baicoianu utilisa les fondations existantes de l’école d’équitation, d’où la forme ronde de l’Athénée. Le hall d’entrée est somme toute modeste, en proportion avec cet opéra qui accueille 850 spectateurs maximum.  Couleurs pastels dans ce hall donc, et facétie (ou orgueil cocorico) le plafond à caissons est orné…de fleurs de lys !

roumanie-1565.JPG

A l’étage, la salle ronde dévoile un plafond assez chargé en moulures (feuillages, animaux) dorées et une immense fresque sur tout le mur évoque les grands épisodes de l’histoire roumaine jusqu’à Carol Ier.

roumanie-1568.JPG

Puis nous avons traversé la rue pour entrer dans le musée d’art. Galeries roumaine et européenne comme à Sibiu.  Mais j’ai été moins séduite par les peuvres globalement, même si j’ai une fois encore pu apprécier le talent de Nicolae Grigorescu, Misu Popp, et d’autres artistes roumains. Il y a une très belle galerie d’art médiéval roumain qui montre l’étendues des trésors artistiques ecclésiastiques roumains avec des retables, des iconostases (l’iconostase étant l’espèce de paroi en bois qui sépare la nef du lieu où officie le pope (ou prête, je ne sais jamais quel terme utiliser). Quelques trônes aussi, en bois, dont on se demande pour quel genre de morphotype ils ont été imaginés, vu que quand on les regarde, on imagine que les princes/boyards and co devaient avoir les coudes au niveau des oreilles tant les accoudoirs sont hauts !

Parmi les Européens Rembrandt, Bruegel le jeune El Greco (qui ne me plait toujours pas), Pissaro, Rodin ou encore Monet.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !