Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Radio Romania #12

Publié par Choupynette de Restin sur 24 Septembre 2014, 17:14pm

Catégories : #Y'a d'la joie, #Visites et balades

Radio România, une Française (à Bucarest) parle aux Français !

Nous avons quitté Curtea de Arges ce matin après avoir visité la très jolie église princière Saint Nicolas (édifice (pour sa partie originelle) le plus ancien de la région de Valachie). Comme toutes les églises orthodoxes, ses murs sont recouverts de peintures, plus ou moins bien conservées, dont une présentant la Vierge enceinte. Une rareté.

roumanie-0454.JPG

Nous hésitions beaucoup sur notre trajet du jour, et finalement nous avons décidé de prendre la route la plus longue (et à l’opposé de Bucarest notre destination) et d’aller au monastère d’Horezu. Il est réputé, et figure en bonne place des sites à voir absolument en Roumanie. Et de fait, c’était magnifique. Tel qu’on imagine un monastère (qui accueille aujourd’hui 50 nonnes) : retiré, adossé à la montagne…et plongé dans un silence bienfaisant, seulement ponctué par les pépiements des oiseaux. Sous un soleil comme nous aurions aimé en avoir hier, le monastère typique du style Brancoveanu, du nom du seigneur qui le fit bâtir en 1690. L’église y est enserrée dans une enceinte de bâtiments monastiques aux colonnes sculptées et abondamment fleuris. C’est d’ailleurs une caractéristique de la Roumanie : même les maisons les plus modestes affichent des pots de fleurs, des parterres colorés. Dans la cour du monastère, lauriers, rosiers, hortensias et géraniums colorent les lieux. L’église elle-même est magnifique, entièrement peinte, y compris le narthex (avancée ou sorte de terrasse). Les couleurs, malgré les siècles, y sont encore vives, voire vibrantes pour certaines.

  

Le monastère d’Horezu (ou Hurez, qui vient de « huhurez », le hibou) est probablement l’un des plus beaux, si ce n’est le plus beau site que nous ayons vu. En grande partie parce qu’il bénéficie d’une atmosphère de paix qui donne envie de se poser…et de se laisser réchauffer par le soleil au son des oiseaux.

Il était temps de partir pour Bucarest… où nous avons retrouvé les plaisirs d’une capitale : les embouteillages !

Les épisodes #13 &14 (oui, 2 en 1)

Les épisodes précédents:

Radio Romania #1 (arrivée en Roumanie) ,

Radio Romania #2 (Delta du Danube)

Radio Romania #3 (Route vers Brasov, Volcans de boue)

Radio Romania #4 (Brasov, Rasnov, Bran)

Radio Romania #5 (Prejmer, Sighisoara)

Radio Romania #6 (Viscri, Biertan, Medias)

Radio Romania #7 (Sibiu, Astra Dumbrava

Radio Romania #8 (Alba Iulia, et arrivée à Timisoara)

Radio Romania #9 Timisoara

Radio Romania #10 (musée de la révolution à Timisoara)

 Radio Romania #11 : Transfagarasan, forteresse de Poenari

Commenter cet article

M
<br /> Belle visite donc sous un beau soleil. Une vierge enceinte, rare effectivement.<br /> <br /> <br /> Mais ... il y  a une statue en bois du 15ème, dans l'Eglise des Sablons à Aigues-Mortes (gard) ville d'ou est parti Saint Louis pour la XXX croisade, et qui represente egalement une vierge<br /> enceinte !<br />
Répondre
C
<br /> <br /> à voir donc!<br /> <br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !