Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Radio Romania #11

Publié par Choupynette de Restin sur 23 Septembre 2014, 19:33pm

Catégories : #Y'a d'la joie, #Visites et balades

Radio România, ici Curtea de Arges, au bout de la célèbre route Transfagarasan, qui traverse les monts Fagaras…du moins c’est ce qu’on nous a dit. Car soyons honnêtes, on n’a pas vu grand-chose ! Et pour cause, il y avait un sacré brouillard. On nous avait promis des beaux paysages, on a eu une véritable purée de pois… associée à une piquante pluie de grêle. Autant dire que du lac Balea… nous n’avons vu que la rive !! IL faut croire que l’histoire se répète, puisque lors de notre voyage en Nouvelle Zélande, déjà, notre seule journée en montagne avait été gâchée par le mauvais temps.  

Le lac porte selon la légende le nom d’un jeune homme de grand courage, qui après avoir vaincu un ours alors qu’il menait son troupeau dans les pâturages, fut appelé par le roi pour faire partie de sa garde. Il en devint Commandant en chef, et serait bien revenu vivre dans les montagnes s’il n’était tombé amoureux d’une des filles du roi (tu parles d'une excuse pour pas rentrer chez sa mère!). Mais alors qu’ils étaient dans la montagne avant le mariage, une violente tempête surpris les fiancés et ils moururent main dans la main dans le lac.  

Voilà ce que nous aurions dû voir :  

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b3/BaleaLac4.jpg/800px-BaleaLac4.jpg  

Voilà ce que nous avons vu :  

roumanie-0147.JPG

Nous avons cependant eu par moments (entre deux gros nuages, donc) un aperçu de ce que doivent être ces montagnes en plein soleil… magnifiques ! Rocailleux, escarpés, les monts Fagaras valent certainement le détour !

roumanie-0269.JPG

roumanie-0227.JPG

Un peu moins le vrai (enfin) château de Vlad, la citadelle de Poienari. Et là, j’ai quand même une petite remarque à faire.

Non parce que ce Vlad, là, dont tout le monde parle, c’était vraiment pas un visionnaire. Alors évidemment, c’est bien joli et original d’animer la zone avec ses empalements à la chaîne (20 000 en 6 ans, soit la somme rondelette de 10/j) et puis après ?  Rien pour attirer et garder les touristes sur le long terme : pas de téléphérique, d’ascenseur, rien ! 1480 marches à grimper pour s’y rendre ! Tu m’étonnes que le château soit une vraie ruine…. Bien content encore qu'un certain Bram Stoker ait fait parler de lui des siècles plus tard!!(fin de la parenthèse).

Sinon , y’a une belle vue. C’est vrai. Les mannequins empalés font bien discuter les visiteurs aussi.  

roumanie-0278.JPG

Nous avons fini la route et terminé notre périple du jour dans la petite ville de Curtea de Argeș (et comme de bien entendu, quand nous sommes arrivés à Curtea… le soleil a fait son apparition !!!), qui offre deux très belles églises apparemment. Je dis apparemment car nous n'avons pu en visiter qu'une seule, l’orthodoxe. Très originale puisque ses tours font un peu penser à de la chantilly. L’intérieur est magnifique. Y sont enterrés les derniers rois de Roumanie Carol Ier et Ferdinand Ier et leurs épouses Elisavetha et Maria, ainsi que le fondateur du monastère : le voïvode Neagoe Basarab V, prince de Valachie. Un voïvode, c’est quoi donc ce truc-là me direz-vous ? C’est le commandant d’une région militaire. Le terme vient du serbe « voï » armée, et « voda » qui conduit.

roumanie-0339.JPG

Ce soir, nous avons profité d’un bon petit restau. Ç’aurait pu mal finir, car comme MS pourrait vous le dire, trop d’empalement tue le découpage… de la côte de porc. Je sais, dit comme ça, c’est pas bien clair, mais MS n’aime pas vraiment les trucs sanglants, et là ne me demandez pas pourquoi, découper son morceau de viande lui a rappelé les histoires de Vlad et de son amour de l’empalement… du coup, petit moment de « flottement » dirons-nous. (Ca nous a rappelé le visionnage de La route, adapté du roman de McCarthy et l'épisode "je sniffe le coca pour ne pas me trouver mal quand arrive la scène où l'on parle de cannibalisme"..MS est vraiment une petite nature!) Heureusement, le dessert a fini de le remettre d’aplomb avec notamment les papanasi, petits beignets roumains accompagnés de confiture de myrtilles et de crème fraîche…

roumanie-0437.JPG

C’est pas tout ça, mais il nous faut choisir l’itinéraire de demain… La revedere !!

L'épisode 12 par ici!

Episodes précédents:

Radio Romania #1 (arrivée en Roumanie) ,

Radio Romania #2 (Delta du Danube)

Radio Romania #3 (Route vers Brasov, Volcans de boue)

Radio Romania #4 (Brasov, Rasnov, Bran)

Radio Romania #5 (Prejmer, Sighisoara)

Radio Romania #6 (Viscri, Biertan, Medias)

Radio Romania #7 (Sibiu, Astra Dumbrava

Radio Romania #8 (Alba Iulia, et arrivée à Timisoara)

Radio Romania #9 Timisoara

Radio Romania #10 (musée de la révolution à Timisoara)

Commenter cet article

A
<br /> Les petits beignets ont l'air bons <br />
Répondre
L
<br /> Tu me rappelles mon périple sur la côte escarpée et (soi-disant) magnifique de l'île du Cap Breton. Soleil au départ, 1h30 de purée de pois et soleil à l'arrivée. :-)<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
M
<br /> C'était de la neige, au bord du lac ? Encore une belle journée ... même sans soleil !<br /> <br /> <br /> Et pour finir, ces jolis petits beignets ... hummmmmmmmmmmmmmm<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !