Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Quand souffle le vent du nord

Publié par Choupynette de Restin sur 11 Mai 2011, 09:01am

Catégories : #Ma bibliothèque

Il y a quelques mois de cela, une bourrasque d'enthousiasme avait échevelé certaines de nos blogueuses les plus chevronnées qui ne sont pas du tout du genre à s'enthousiasmer pour un rien. Pas du tout. Depuis quelques temps, les http://www.furet.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/8a02aedcaf38ad3a98187ab0a1dede95/q/u/quand-souffle-le-vent-du-nord.jpgcouinements et les "ah Leooooooooo" retentissent à nouveau dans la blogosphère. Je me suis donc décidée, et j'ai emprunté ce roman épistolaire, où Emmi Rothner et Léo Leike se "rencontrent" à la faveur d'un mail de résiliation d'abonnement de la première parvenu par erreur au second.

Si j'ai trouvé le début bien agréable et ma foi prometteur, j'ai rapidement sombré dans l'indifférence. A partir de la page 200, j'ai retrouvé un peu d'intérêt, mais sans plus.

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, détesté. Non. Mais vraiment je n'ai pris aucun plaisir particulier à cette lecture. J'ai trouvé certaines réflexions sur l'internet, les rapports humains intéressantes et bien vues, mais j'ai rapidement eu l'impression que le récit, l'aventure virtuelle, tournait en rond ("on se voit, ou pas? oui mais comment? ah, on va se voir, mais sans se voir?"), relancée par des conflits artificiels (ah, la mauvaise fois d'Emmi, son aptitude à prendre la mouche au moindre petit mot...).

Et puis, pour avoir moi-même échangé avec un parfait inconnu pendant près de trois ans, j'ai trouvé ce côté "on ne parle que de nous, mais pas de nos familles ni de mon extérieur" très artificiel. Oui, cela fait partie de la relation épistolaire, on dit dans ce contexte des choses que l'on ne dirait probablement à personne, mais on ne parle pas que de cela. Sinon, quel ennui!

Voilà, un roman vite lu et qui pour moi sera vite oublié également.

D'autres avis que ceux de nos enthousiastes signalées plus haut: Nataka et Juliette (des résistantes, des rebelles intrépides comme moi), Yue Yin (qui a plus aimé que moi, mais avec qui je suis voisins1d'accord sur un point: "décidez-vous nom de nom!!)

Edit: et j'ai oublié de dire qu'il fait partie des lectures pour le challenge de Kathel, Voisins/voisines! (le logo vous emmène sur ma page Défis)

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 19/05/2011 14:27



Un roman qui ne m'a pas marqué plus que cela non plus. Emmie est décidément trop ado attardée à la fin.



Choupynette de Restin 22/05/2011 09:32



absolument! Je dirais même qu'elle est ado attardée, inconséquente et terriblement susceptible presque tout du long!



Noukette 19/05/2011 01:04



Au moins on ne se battra pas pour ce cher Léo hein ? Tu compte quand même lire la suite ?



Choupynette de Restin 19/05/2011 12:15



absolument pas!



keisha 12/05/2011 17:40



Pas de plaisir? Même si c'est léger, c'est plaisant quand même?



Choupynette de Restin 14/05/2011 14:45



Même pas. Ca se lit, mais c'est tout.



Fransoaz 12/05/2011 17:25



Un peu surprise de voir , sur les blogs, de l'enthousiasme pour la suite de cette histoire alors que je pensais que celui-ci n'avait pas trouvé son public.


Ce qui me tente, dans ce roman, ce sont les avis partagés qui donnent envie de se faire sa propre opinion.



Choupynette de Restin 14/05/2011 14:45



C'est vite lu, tu peux te lancer.



alinea 12/05/2011 15:06



je l'ai trop souvent vu sur les blog, et de plus je ne sais pas pourquoi il ne me tente pas spécialement.



Choupynette de Restin 14/05/2011 14:46



en voilà un qui ne rejoindra pas ta pal donc! ;)



Nous sommes sociaux !