Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


On a failli être amies

Publié par Choupynette de Restin sur 2 Juillet 2014, 15:04pm

Catégories : #Petit & grand écran

http://fr.web.img5.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/14/05/12/18/02/062595.jpgL'une, Marithé, est dans la formation professionnelle, elle aide les travailleurs qui le décident (ou qui n'ont pas le choix) à changer de métier. L'autre, Carole, est l'épouse d'un grand chef propriétaire d'un restaurant haut de gamme à succès, qui apparemment étouffe dans l'ombre d'un mari qui prend beaucoup de place. Carole est une sorte de menteuse pathologique, qui n'a de cesse de s'échapper du restaurant, sous divers prétextes, et se retrouve un jour dans une session organisée pour des ouvrières licenciées et dirigée par Marithée.

Marithé, invitée pour son anniversaire au fameux restaurant, découvre que cette mystérieuse participante à sa réunion est en fait la "patronne". Qui lui avoue par la suite vouloir changer de vie. Se tisse entre elles une étrange relation, très ambigue, surtout après que Marithé a rencontré Sam le mari de Carole.

Voilà un film très intéressant sur les relations humaines, et plus particulièrement entre femmes. Cette amitié possible, polluée par l'envie, la jalousie, qui finalement ne verra pas le jour. La réalisatrice met en lumière ce que les femmes se font, avec une certaine acidité, mais aussi ce que la société leur inflige.

Ce n'est pas vraiment une comédie. Ce n'est pas un drame non plus. Anne Le Ny, dont c'est là le premier film que je vois, a une manière très particulière de surfer entre le léger et le dramatique, entre le futile et le profond. Elle dit beaucoup de ce que les relations humaines ont de fragile, ténu, qu'un rien, un regard ou un mot peut changer à jamais. Pourtant, si certaines scènes sont assez cruelles, elle laisse toujours entrevoir un rayon de lumière, une douceur inattendue chez ses personnages.

Que serait ce film sans ses deux actrices principales ? Beaucoup moins bien assurément. Car il faut des femmes de la trempe de Karine Viard et Emmanuelle Devos pour porter sur leurs (solides) épaules d'actrices ce métrage. Elles sont toutes les deux remarquables de justesse, à fleur de peau, sur le fil du rasoir, sans jamais tomber dans le surjeu.

Un film tout en nuances, à voir notamment pour ses deux grandes actrices.

Commenter cet article

1

le pire c'est que j'ai déjà fat le même commentaire avant !!! je suis vraiment Alzheimer !


 


vivement qu'il fasse le livre !!!!
Répondre
C


mouahahaha :)



1

jenotece livre qui 'a l'air bien intéressant. j'ai envie d'en savoir plus sur marithé et carole !
Répondre
C


ce n'est pas un livre, c'est un film! :)



1

mince j'ai cru que c'était un livre et en fait c'est un film .... mais peut être existe t'il en livre ?
Répondre
C


aucune idée!



1

je note ce livre car il a l'air vraiment pas mal !
Répondre
D

Bonjour Choupynette, les deux actrices sont en effet formidable et un repas pris dans le restaurant tenu par Roschdy Zem ne serait pas pour me déplaire. Bon dimanche.
Répondre
C


Moi aussi!!



Nous sommes sociaux !