Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Lignes de faille

Publié par Choupynette de Restin sur 2 Octobre 2010, 06:19am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

Quatre enfants, quatre instantanés de l’histoire d’une famille, mais aussi de l’Histoire tout court. Sol, Randall, Sadie et Kristina sont témoins malgré eux de soubresauts de l’Histoire et des répercutions de celle-ci sur leur propre histoire personnelle et familiale. Habilement, Huston laisse l'histoire en toile de fond, loin, murmurée ou simplement suggérée, et ne plombe donc pas le récit, même si elle en est un moteur essentiel.

http://www.omega-blue.net/images/Coups%20de%20coeur/lignes%20de%20faille.jpgPar ces enfants, au travers d’eux, Huston nous plonge dans les mécanismes des familles, les répercussions de décisions sur les générations suivantes. Les non-dits, les absences. Les mensonges, les semi-vérités. Et c’est toute la relation entre passé, présent et futur qui est explorée.

Avec un grand brio, Nancy Huston nous plonge dans ces histoires personnelles et familiales. Ce roman, c’est un fil tiré pour détricoter un héritage très lourd. Au fur à et mesure, on comprend des choses, mais – et c’est là ma frustration avec ce roman – beaucoup d’autres restent dans l’ombre, inexpliquées. On en a vu le résultat, parfois, mais pour autant on n’en sait pas plus. Ce n’est pas forcément plus mal, mais pour moi qui ai été happée, c’est le mot, par l’écriture magnifique de Huston et par ses personnages qui ne laissent pas indifférent, je suis ainsi sortie frustrée de ne pas en savoir plus. Et être frustrée m’énerve.

L’écriture de Huston parlons-en ! Un style épuré, au scalpel, elle nous emmène aussi sûrement que si elle nous prenait par la main, sans que l’on puisse s’échapper. C’est efficace, poétique parfois, cru aussi. Sans concession. Le personnage de Sol m’a beaucoup gênée, parfois choquée. J’ai été terriblement triste avec Sadie, et sa vie sèche et sans amour auprès de grands-parents qui n’ont rien à voir avec des papis/mamies gâteaux. Kristina qui apprend qu’elle n’est pas la fille de ses parents. Et c’est ainsi que l’air de ne pas y toucher, sans grand discours (normal, on est avec des enfants – même si j’ai trouvé pour certains je les ai trouvé un peu matures pour leur âge), Nancy Huston nous amène à réfléchir sur l’éducation, la guerre, le pardon, le silence, l’absence, l’amour, la filiation, la tolérance. Beaucoup de thèmes abordés « entre les lignes », sans didactisme, sans grande démonstration. C’est terriblement bien fait, prenant, émouvant.

Evidemment, je n'ai pu m'empêcher, même si ces deux romans n'abordent pas le même aspect de la seconde guerre mondiale, de comparer Lignes de faille avec Elle s'appelait Sarah, chroniqué ici. Une comparaison qui se fit au détriment  du livre de Tatiana de Rosnay. Mon avis: c'était vraiment le jour et la nuit... ni plus ni moins!

badges-88x31-liredelire.pngUn roman lu pour le club de lecture Toulousain. Il s'agissait de lire une oeuvre ayant reçu un prix. Lignes de faille à reçu le prix Fémina en 2006.

Commenter cet article

sylvie 02/12/2010 14:59



Je l'ai lu aussi et j'ai beaucoup aimé ce livre qui donne envie de se relire une deuxième fois mais en sens inverse. un excellent souvenir.



Choupynette de Restin 02/12/2010 21:38



oui, c'est vrai, le lire, mais dans l'autre sens... Un très bon (même si certains passages furent très durs) moment de lecture. Une belle plume.



Marie 21/10/2010 21:40



J'avoue avoir détesté ce livre... Sans doute parce que je ne l'ai pas supporté, trop dur. L'enfant de 6 ans revêt un masque trop monstrueux, trop choquant et douloureux.


 



ALaure 18/10/2010 07:57



Ca y est, je l'ai fini cette nuit !!! Il est vraiment très très chouette. Je compte bien lire d'autres livres de cet auteur, alors si qlq'un peut me conseiller
un autre titre ... Je l'en remercie d'avance.


Et surtout merci à toi Choupy de me l'avoir fait découvrir. J'écrirai mon billet cet aprèm.


Bisouxxx 



yueyin 07/10/2010 22:38



De totue façon, ta présentation orale m'avait déjà convaincu de le lire, juste une petite couche de plus :-))))



Choupynette de Restin 09/10/2010 16:01



C'est toi qui l'a ou c'est Alaure? je me souviens même plus!



Maeve 07/10/2010 19:24



J'avais adoré ce livre !!



Choupynette de Restin 09/10/2010 16:03



Et je te comprends!



Nous sommes sociaux !