Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Les femmes du 6ème étage

Publié par Choupynette de Restin sur 19 Mars 2011, 08:03am

Catégories : #Petit & grand écran

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/81/87/28/19634258.jpgParis, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille « coincé », découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit... au sixième étage de son immeuble bourgeois.
Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l’opposé des manières et de l’austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à 45 ans ?

Voilà le genre de film qu'il fait bon aller voir à n'importe quel moment, on en ressort toujours avec un petit sourire aux lèvres.

Dans un décors délicieusement bourgeois, suranné, Jean-Louis (très bien incarné par Lucchini), qui semble totalement se désintéresser de sa femme (S. Kimberlain) et ne se préoccuper que de son travail, évolue dans un train train quotidien confortable. La mort de sa mère et la crise subséquente de la bonne poussent notre agent de change un rien coincé à trouver une autre bonne. Et les Espagnoles sont à la mode, au contraire de la Bretonne, totalement out.

C'est donc Maria qui va désormais se charger de toutes les tâches domestiques, aidée pour son premier jour par ses "collègues" du 6ème.

Beaucoup d'humour dans ce film, un brin de nostalgie, et des acteurs impécables en font une réussite. Sympathique est le premier mot qui vient à l'esprit pour le qualifier. Sous la légèreté apparente, Philippe Le Guay propose une satyre gentille (paradoxal, je sais) d'une société où les domestiques font tout, les épouses sont "absolument épuisées" par leurs journées de shopping de bridge, et sont des langues de vipères. Le racisme ordinaire, aussi, est le grand thème de ce film. Les phrases choquantes telles que "Je suis très contente Maria, vous êtes très propre" nous rappelle ce que toutes ces femmes, bien d'autres avant et après elles, ont subi par des employeurs paternalistes.

Je regrette seulement la fin très très très fleur bleue, genre Pretty Woman, vous voyez? Mais, pour le talent des acteurs, les répliques qui font mouche, on oublie ce bémol.Un bon petit film, bien mené et bien joué.

Les avis de Dasola et Sylire.

Commenter cet article

anjelica 22/03/2011 11:24



Tout à fait vrai et je rajouterais les connasses dans les cinémas !!!!



yueyin 22/03/2011 08:43



IL me tente celui-là, on a toujours besoin d'un petit coup de joie de vivre :-)



Choupynette de Restin 22/03/2011 10:14



absolument!! c'ets bien les films "réalistes", mais bon, un bon petit film qui donne la banane, c'est quand même 'achement sympa!



anjelica 21/03/2011 18:28



Tout a fait cela ! J'ai bien aimé aussi



Choupynette de Restin 22/03/2011 10:18



un bon  moment de ciné, simple, sympa. ca fait du bien entre les guerres et les nuages nucléaires, pas vrai?



ulaz 21/03/2011 13:34



Je vais aller voir ce film dont j'ai entendu du bien. Et comme tu confirmes l'avis général, j'ai hâte ! J'espère ne pas être déçue de la fin !



Choupynette de Restin 21/03/2011 18:14



bonne toile!



maggie 20/03/2011 15:24



J'avais des aprioris par rapport à ce film et je pense que malgré les bonnes critiques, je vais attendre de le voir en DVD...



Choupynette de Restin 21/03/2011 10:24



C'est un bon film, j'ai beaucoup aimé. Mais bon, le voir sur le petit écran ne fait rien perdre, à la différence de certains films.



Nous sommes sociaux !