Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le Roi-Soleil se lève aussi

Publié par Choupynette de Restin sur 31 Mai 2010, 07:06am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

Bluegrey m'a fort gentiment prêté ce livre de Philippe Beaussant. Nanne m'a proposé de le faire (enfin) sortir de ma PAL. Je les en remercie vivement toutes les deux.

Quel plaisir que cette lecture enrichissante, foisonnante de détails qui éclairent à la fois le personnage que fut Louis XIV mais aussi quelques aspects de notre présent! L'auteur prend le parti de nous faire vivre une journée du plus célèbre des rois français. Et ce faisant, il digresse et nous apprend une foultitude de détails absolument passionnants sur l'époque, ses us et coutumes, ses grands personnages, l'évolution de la monarchie etc. Mais il nous parle aussi, http://pagesperso-orange.fr/mondalire/Images/photos/roisoleil.jpget en tant que musicologue cela se comprend, de la place de la musique mais aussi de la danse dans la vie du roi, et par extension obligatoire dans la vie de la cour. Les ballets, les représentations sont autant de spectacle dans le spectacle. Spectacle de la cour et de la monarchie bien sûr, où tout est codifié, chronométré, chorégraphié selon le bon plaisir du roi. Ainsi de l'évolution du ballet : de spectacle de la cour à elle-même, à représentation par des professionnels d'où la noblesse est écartée, au même titre qu'elle est écartée des affaires de l'Etat.

L'auteur ne manque jamais de faire le lien entre présent et passé. "Les termes essentiels de ce qui est encore l'organisation de la justice nous le rappelle: chambre, siège, parquet et même le lit, comme on l'a dit jusqu'à Louis XVI. Le lieu de la justice, c'est la chambre du roi..." Beaussant nous raconte ainsi l'évolution de notre vocabulaire, où valet, avant de devenir le terme péjoratif que nous connaissons aujourd'hui,  était le titre que l'on donnait au Moyen Âge aux jeunes seigneurs qui faisaient leur service noble, avant d'être armés chevaliers. Et l'auteur de citer "le valet de Constantinople", qui n'est rien d'autre que le fils de l'empereur du moment. Alors, quand Molière est le valet de chambre du roi, chargé de lisser la couverture de son lit, c'est bien une marque de distinction, une sorte d'annoblissement.

Un aspect que j'ai trouvé extrêmement intéressant lors de cette lecture, c'est la volonté de Beaussant de confronter notre conception (nos préjugés?) sur le temps de Louis XIV. à la réalité de l'époque. Ainsi, reste cette image presque grotesque pour nous du roi faisant tout, y compris ses besoins, devant témoins. Mais l'auteur nous rappelle que c'était une pratique "normale" du temps. Il cite ainsi Saint-Simon racontant dans ses Mémoires: "Un soir, qu'allant se mettre au lit où M. le duc de Bourgogne l'attendait, et qu'elle causait sur sa chaise percée avec Mmes de Nogaret et du Châtelet, qui me le contèrent le lendemain..." Etonnant, n'est-ce pas? Et Beaussant de nous amener à nous questionner sur nos idées préconçues, relayées par la littérature ou le cinéma, ou même à l'école parfois!

Mais au-delà d'un essai sur une époque, c'est surtout une reflexion sur un "simple" homme, fut-il le plus grand des rois de France. Comment se concevait-il en tant que roi et homme, quelle part avait l'homme dans les décisions, quelle part avait le roi? A travers les ballets, la musique, les femmes qu'il "aima" et les palais qu'il fit construire, Beaussant dresse un portrait moins monolithique de Louis XIV que l'on aurait pu croire.

Une lecture passionnante en tout point, qui mérite le détour assurément.

L'avis de Nanne, celui de Yue Yin et de Bluegrey.

Commenter cet article

femme de ménage Metz 15/03/2014 08:42


Vous nous donnez une telel envie de lire !

Saleanndre 12/06/2010 09:37



J'ai également adoré cet ouvrage, et je trouve que le résumé que tu en fais est très détaillé et tout à fait représentatif. L'article que j'ai écrit récemment (je suis novice sur la blogosphère)
l'est beaucoup moins, mais je ne voulais pas dévoiler trop d'anecdotes ^^


Je vais maintenant aller visiter ton blog plus en détail



Choupynette de Restin 12/06/2010 10:09



Merci! :) je vais voir ton billet alors!



Marie 01/06/2010 09:35



Merci pour ce billet très détaillé ! Tu me tentes !


Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de roman historique...


 



Choupynette de Restin 01/06/2010 12:15



Ce n'est pas vraiment un roman, plus un essai. Mais qui se lit vraiment très bien. Je te le conseille!!



Ys 31/05/2010 23:34



Repéré depuis longtemps, mais je n'y ai jamais mis le nez, et j'ai bien tort, je le constate à ton billet.



Choupynette de Restin 01/06/2010 12:16



C'est un livre très très intéressant pour qui aime l'histoire et les anecdotes qui s'y rattachent/qui l'expliquent.



Nanne 31/05/2010 18:21



Comme toi, j'ai adoré cet ouvrage dans lequel j'ai retrouvé des anecdotes connues concernant Louis XIV et d'autres que j'ai découvertes ! Un livre qui se lit comme un roman, sans temps mort, ni
longueur d'aucune sorte ... Je suis ravie d'avoir fait cette lecture commune avec toi. J'ai d'autres livres en commun, mais je t'en parlerai pour la rentrée !



Choupynette de Restin 31/05/2010 20:23



C'est quand tu veux! je serais ravie d(une nouvelle lecture commune!



Nous sommes sociaux !