Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://www.lausanne.ch/thematiques/culture-et-patrimoine/culture-a-vivre/bibliotheques/coups-de-coeur-des-bibliothecaires/le-retour-de-silas-jones/mainArea/00/col1/0/imageBinary/le-retour-de-silas-jones.jpgDans le Mississippi des années 70 à nos jours. Dans un hameau non loin de Fulsom, Larry Ott, garçon blanc fils d'un garagiste et Silas Jones, Noir, n'ont rien pour s'entendre. Et pourtant une étrange relation va les lier l'espace de quelques mois, avant que SIlas ne parte pour Oxford grâce à une bourse sportive. Au même moment Larry est accusé du meurtre d'une jeune fille, dont le corps ne fut jamais retrouvé. Sans corps ni preuve, Larry n'est pas condamné, ni même jugé. Pourtant, il sera désormais Larry le Pourri, lui qui était déjà mis au banc de l'école: timide, toujours fourré dans ses livres, Larry n'avait pas d'amis. Sauf Silas.

Des années plus tard, Silas est de retour, officier de police conduisant une antique Jeep qui tombe en morceaux. Et quand une nouvelle jeune fille disparaît, Larry est bien sûr le premier suspect. Malgré ses appels à Silas, que ce dernier ne retourne pas, Larry seul au monde, est à son tour victime: on lui tire dessus.

Ce roman magistral de Tom Franklin ne repose pas sur une itrigue policière, même si le personnage principal est un policier, même si des histoires de meurtres parsèment l'histoire. Tom Franklin s'attache à dépeindre tout un monde, celui du sud profond, où les magasins ferment les uns après les autres, où la misère sociale, économique s'ajoute à la misère humaine. L'auteur nous entraîne dans des aller-retours entre passé et présent, et nous découvrons au fur et à mesure les liens qui unissent et opposent Larry et Silas. L'atmosphère est lourde de haines, de racisme. La déliquescence d'une communauté vivant de petits trafics et des allocations sociales.  Surtout Franklin montre un univers où le passé n'en finit plus de pourrir le présent, où quand les préjugés sont établis, ils le sont pour toujours... sans espoir d'oubli ou de pardon.

Franklin évoque une Amérique bien loin des paillettes et des gratte-ciels. Une Amérique qui exècre la différence, qu'elle soit de couleur, de classe sociale ou tout simplement d'occupation et de loisir. A travers les portraits de Silas et Larry, Tom Franklin nous donne à voir toute la difficulté d'être pour des adolescents dans une société machiste, raciste. Une difficulté qui se perpétue à l'âge adulte.

Un livre qui a quelque chose de fascinant, nous plonge dans une atmosphère un rien poisseuse, où l'on découvre au fil du récit les injustices, les jalousies, la misère et la folie. Un récit qui fait la part belle aux petits détails de la vie quotidienne. La plume de Franklin donne vie à ses personnages, à cette communauté, le tout avec une grande justesse. A lire!

Tag(s) : #Ma bibliothèque
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :