Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le confident

Publié par Choupynette de Restin sur 15 Janvier 2011, 11:37am

Catégories : #Ma bibliothèque

Tout d'abord il me faut remercier Lucile de m'avoir fait parvenir ce roman dont j'avais entendu tant de bien. Et comme elle est adorable, elle a ajouté dans l'enveloppe une autre lecture, très différente, mais très intéressante, Présumé coupable, http://2.bp.blogspot.com/_Qjgzh2ThJQM/TPOGUSa39hI/AAAAAAAAC7g/AOD12mO7gMM/s320/gr%25C3%25A9millon.jpgd'Isabelle Guso, qui sera chroniquée la semaine prochaine.

Même si beaucoup connaissent déjà le sujet, voici un résumé rapide de ce roman: Camille vient de perdre sa mère dans un accident de voiture. Au milieu des lettres de condoléance, une enveloppe, plus épaisse, et à l'intérieur une lettre-récit, non signée, raconte l'histoire d'Annie, jeune fille de province dans les années 1930. Par la suite, tous les mardis une autre enveloppe poursuivra le récit de cette jeune fille et la spirale dans laquelle elle sera entraînée. Evidemment, tout cela a un lien avec Camille.

Lecteur, si tu n'as pas déjà lu ce roman, cours-y!! Voilà un premier roman vraiment réussi, où l'auteure Hélène Grémillon entretient une tension, un suspense de manière fort habile. Les récits sont enchassés: c'est d'abord le mystérieux correspondant qui raconte son histoire, puis il rapporte le récit d'Annie, et enfin c'est Elizabeth qui donne sa version des faits et vient compléter l'histoire tragique de ces personnages.

Grémillon a réussi la tâche souvent ardue de donner un vrai style à chacun de ses personnages.C 'est parfois infime mais l'on sent bien la différence dans le ton, le vocabulaire, le rythme des phrases.

Tout le roman tourne autour de la maternité, le désir, le désespoir d'enfant. Comment ce dernier pousse un être tout à fait normal aux pires des extrémités. Et autour de ce thème, l'auteure tisse ses histoires, ses personnages avec chacun des désirs, des secrets, qui entretiennent des relations ambigues ou illicites, franches ou basées sur le mensonge. Ce sont ces non-dits et ces mensonges qui vont instaurer une dynamique infernale, et précipiter les évènements.

Sur fond d'années 30 et de seconde guerre mondiale - un contexte historique savamment distillé qui apporte de la vie mais jamais de lourdeur ou de didactisme - Grémillon raconte les espoirs et les désespoirs qui mènent aux portes de la folie, elle parle de remords et d'amour.

Un bien joli roman servi une intrigue rondement menée, des personnages attachants (même les pires, ceux qu'on ne croirait pas pouvoir apprécier ou du moins comprendre) et un style impeccable. Ce fut un excellent moment de lecture.

Les avis de Lucile et Keisha

Commenter cet article

La plume et la page 18/01/2011 23:52



J'avais beaucoup aimé ce bouquin aussi et en le recevant, je ne savais pas du tout de quoi il retournait. Ce fut une belle surprise même si l'histoire est bien sombre...



Gwenaelle 17/01/2011 21:57



Il faisait partie des bonnes surprises de la rentrée littéraire de septembre! 



Choupynette de Restin 18/01/2011 09:53



ça ne m'étonne pas! une auteure à suivre je pense.



moustafette 17/01/2011 20:58



Un livre qui demande à être lu sans faire de longues pauses au risque de se perdre dans cette histoire à tiroirs. Une agréable découverte que cette auteur.



Choupynette de Restin 18/01/2011 09:54



probablement, c'est vrai que cela s'imbrique et que les points de vues apportent des éclairages différents, donc il faut se concentrer, mais cela ne m'a pas gênée du tout. au contraire!



Lystig 17/01/2011 18:48



tu donnes envie...


pourtant, a priori,pas le type de livre qui m'attire...



Choupynette de Restin 18/01/2011 09:56



une très bonne surprise pour moi!



anjelica 16/01/2011 20:32



Et bien d'après ton billet je passe à côté d'une bonne lecture...



Choupynette de Restin 17/01/2011 16:22



je pense que cela aurait pu te plaire en effet... mais bon, la vie est longue! :)) tu auras l'occasion de le lire plus tard!



Nous sommes sociaux !