Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le chateau des Carpathes

Publié par Choupynette de Restin sur 6 Février 2012, 10:30am

Catégories : #Ma bibliothèque

Le croirez-vous? C'est le premier roman de Jules Verne que je lis! Et l'essai est concluant.

Dans le village de Werst, en Transylvanie, le berger Frick remarque un jour qu'une fumée semble sortir du château en ruine de Rodolphe de Gortz : l'édifice serait donc à nouveau habité. Cette nouvelle terrifie les villageois, persuadés que le château est hanté et que ce sont des fantômes qui sont venus l'occuper. Le jeune forestier Nick Deck accompagné du Docteur du village http://www.wpartage.com/site_media/photos/Jules_Verne_-_Le_chateau_des_Carpathes.jpgdécident d'aller au château mais sont victimes de surprenants phénomènes. C'est à ce moment-là qu'arrive au village le jeune comte Franz de Télek. Il apprend la situation du château et est frappé par le nom de son propriétaire. Et décidé d'aller au Château.

Voilà un court roman fort agréable à lire! J'ai énormément apprécié le style de Jules Verne. Le narrateur, omniscient, a beaucoup d'humour et ne manque pas d'épingler certains des travers de ses personnages. Passionné de technologie avec notamment l'électricité et les débuts du téléphone (il écrit à la fin des années 1880), Verne en fait un ressort dramatique intéressant: là où les superstitions font croire les choses les plus délirantes aux villageois, tout peut en fait être expliqué par la science.

Tous les ressorts du roman gothique sont présents: un amour tragique, des phénomènes inexpliqués et terrifiants, des superstitions etc. Verne en profite pour développer la dialectique opposant science et superstition, développement technologique et croyances obscures.

Le style fluide et plein d'humour de l'auteur est alourdi par quelques formules grandiloquentes typiques de l'époque, mais la lectrice que je suis ne s'en est pas formalisée. Ce qui est plus gênant, ce sont les clichés à la limite de l'anti-sémitisme dans la présentation d'un des personnages.  La "norme" pour l'époque, mais toujours irritant pour un lecteur contemporain.

 J'ai apprécié de bout en bout cette lecture, qui me donne envie de lire d'autres romans de l'auteur. Cela tombe bien, j'ai Michel Strogoff (beaucoup apprécié par l'Homme qui veut désormais voyager dans le Transibérien) et Voyage au centre de la terre dans ma pal.

Avec cette lecture, j'aurais rempli le contract du challenge d'Isil.

challenge-Jules-Verne



Commenter cet article

Joelle 21/02/2012 12:49


Rassure-toi, tu n'es pas la seule à ne pas connaitre l'oeuvre de Jules Verne ! De mon côté, j'en ai lu peu : Les enfants du capitaine Grant que j'avais adoré et Le rayon vert. Mais j'ai calé sur
plusieurs autres de ses titres, trop longs et trop détaillés à mon goût de l'époque (j'étais ado). En tout cas, celui-ci me tente bien à cause du thème :)

Choupynette de Restin 21/02/2012 14:24



il est très sympa! j'ai envie de lire Strogoff maintenant!



yueyin 10/02/2012 16:14


J'adore Jules :-)))

Choupynette de Restin 11/02/2012 13:40



je découvre que moi aussi! copiiiiiiiiiine! :))))



Lystig 09/02/2012 16:38


un auteur que je n'ai jamais aimé !

Choupynette de Restin 11/02/2012 13:41



c'est dit!



Lilly 07/02/2012 19:04


Je crois n'avoir jamais lu cet auteur, mais ce livre est dans ma PAL à cause de ses accents gothiques, qui ne peuvent que me plaire.

Choupynette de Restin 11/02/2012 13:41



v'est une lecture très sympa en tout cas!



ici ou ailleurs 07/02/2012 14:36


je pense que le personnage principal y était pour quelque chose

Choupynette de Restin 11/02/2012 13:42







Nous sommes sociaux !