Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0004/04/la-guerre-de-stratton-laura-wilson-9782226194091.gif1940. Diana Calthrop est recrutée par le MI5 pour infiltrer un groupe néo-nazi, le Right Club. De son côté Ted Stratton, inspecteur à la Metropolitan Police de Londres n'est pas convaincu que la défenestration d'une ancienne star du cinéma muet soit véritablement un suicide. Il enquête donc, sans rien en dire à sa hiérarchie.

Nos deux personnages vont se croiser, bien sûr, quand la mission de l'une, rejoindra l'enquête de l'autre. Entre histoires personnelles complexes,  voire très compliquées, et raison d'Etat, Ted et Diana auront fort à faire. Le tout dans une ville sous le feu des bombes de la Luftwaffe.

Lecture agréable, surtout pour ce qui est du rendu de l'atmosphère d'un Londres sous les bombardements, où l'on tente d'oublier la guerre en allant danser dans les clubs à la mode. Cependant, il y a comme un trou d'air entre la centième et la deux-centième page. L'intrigue n'avance pas alors que le contexte et les personnages sont bien installés. Du coup, j'ai été à la limite de l'ennui et de l'abando. Heureusement, passé ce trou d'air, l'intrigue repart pour ne plus nous lâcher jusqu'à la dernière page. Les vies privées des personnages deviennent progressivement de plus en plus imbriquées dans les vies professionnelles.

Point fort de ce roman, je le disais, sont contexte historique, fort bien restitué, très graphique par moments. Les détails de la vie de tous les jours sont bien distillés, et rendent le tout très vivant, très réaliste. Comme Anjie, j'ai cependant eu beaucoup de mal avec le personnage de Diana, pleine de contradictions qui deviennent au fil des pages vraiment agaçantes. (c'est d'ailleurs en substance ce que lui dit Ted à la fin du roman). Tous les deux seront surtout confrontés à la raison d'Etat, aux intérêts supérieurs de la Nation, prennant le pas sur la vérité même...

Un roman plaisant à lire malgré quelques faiblesses.

L'avis de Manu, celui d'Alex.

Tag(s) : #Ma bibliothèque
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :