Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


La bâtarde d'Istanbul

Publié par Choupynette de Restin sur 8 Mars 2011, 08:00am

Catégories : #Ma bibliothèque

Voilà un billet qui va être très vite écrit. Il s'agissait d'une lecture commune avec Anjelica et Liyah notamment (si il y en a d'autres que j'oublie, pardonnez-moi). Mais après avoir galéré sur plus de cent pages sans connaître le moindre soupçon d'intérêt pour ce roman, j'ai décidé d'abandonner, ayant déjà assez souffert avec Voyages, d'Herbjorg Wassmo, lu http://bouquinosores.unblog.fr/files/2009/08/labatardedistanbul.jpgparallèlement.

Voici la 4ème de couverture (parce que, franchement, 3 jours après avoir abandonné le roman, je ne me souviens absolument pas de l'intrigue): Chez les Kazanci, Turcs d'Istanbul, les femmes sont pimentées, hypocondriaques, aiment l'amour et parlent avec les djinns, tandis que les hommes s'envolent trop tôt pour l'au-delà ou pour l'Amérique. Chez les Tchakhmakhchian, Arméniens émigrés aux Etats-Unis dans les années 1920, quel que soit le sexe auquel on appartient, on est très attaché à son identité et à ses traditions. Le divorce de Barsam et Rose, puis le remariage de celle-ci avec un Turc nommé Mustafa suscitent l'indignation générale. Quand, à l'âge de vingt et un ans, la fille de Rose et de Barsam, désireuse de comprendre d'où vient son peuple, gagne en secret Istanbul, elle est hébergée par la chaleureuse famille de son beau-père. L'amitié naissante d'Armanoush Tchakhmakhchian et de la jeune Asya Kazanci, la " bâtarde ", va faire voler en éclats les secrets les mieux gardés...

Eh bien moi, je ne suis même pas arrivée au moment où Armanoush débarque à Istanbul, c'est dire... Mais passé un quart du roman, sans être le moins du monde intéressée par ses personnages, reconnaissez que ça ne présage rien de bon pour la lecture!

Et puis, ce qui m'a agacée, c'est de trouver des petits détails insignifiants mais complètement incohérents. Exemple: dans la famille Kazanci les chats s'appellent soit Pacha s'ils sont de type persan angora, soit Sultan s'ils sont tigrés... Et après ce paragraphe de plusieurs lignes d'explications... que lis-je? Pacha...est un chat tigré! Je sais que c'est tout bête, cela ne change rien à l'histoire, mais quand déjà on n'est pas intéressé, mais qu'en plus il y a des incohérences...Pour toutes ces raisons, je n'ai pas terminé ce roman. J'espère que les autres lectrices auront été plus emballées!

Commenter cet article

Tulisquoi 13/03/2011 18:06



Ah ben mince, il est dans ma pal. J'irai voir les autres avis alors pour voir si ça m'encourage plus à le faire monter en haut de pile ou pas...



Choupynette de Restin 13/03/2011 20:10



Je suis une des rares à ne pas avoir accroché!



anjelica 11/03/2011 12:08



Je suis en phase vilaine fille alors oui tu devras attendre le 15



Choupynette de Restin 11/03/2011 15:17



raaaahhhhh



soukee 10/03/2011 14:00



Ca arrive... C'est bien d'avoir le courage d'abandonner. Moi je culpabilise à chaque fois en me disant que je rate peut-être LE passage qui va m'intéresser dès la page suivante...  ;)


En tout cas, c'est certain, je passe mon chemin pour celui-ci pour le moment !



Choupynette de Restin 11/03/2011 10:36



Oui, je suis un peu comme toi... c'est pour cela que j'ai tenu jusqu'à la page 110!



anjelica 10/03/2011 13:58



Oui oui, je l'ai fini



Choupynette de Restin 11/03/2011 10:37



et alors? ne me dis pas qu'il va falloir que j'attende le billet pour savoir???? :))))



pyrausta 10/03/2011 10:30



Heureusement tout le monde n'a pas les memes gouts!! c'est interessant de voir les differents points de vue.en tout cas je ne sais pas trop si je me lancerai dans celui là..



Choupynette de Restin 10/03/2011 13:34



Ca m'arrive beaucoup en ce moment: détester ou m'ennuyer avec un bouquin qui semble faire l'unanimité sur les blogs que je visite régulièrement.



Nous sommes sociaux !