Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


L'homme qui voulait vivre sa vie

Publié par Choupynette de Restin sur 18 Décembre 2010, 09:39am

Catégories : #Petit & grand écran

Paul Exben est un avocat qui déteste son métier. Marié et père de deux enfants, il n'est ni heureux en ménage, ni comblé par un métier qui l'ennuie, alors que sa passion, la photographie, est reléguée au rang de hobby coûteux. Alors que sa femme le quitte et demande le divorce, que son associée (Catherine Deneuve) lui apprend qu'elle va mourir et lui lègue le http://img.over-blog.com/330x440/4/04/95/16/L-homme-qui-voulait-vivre-sa-vie-film-romain-duris.jpgcabinet, Paul se retrouve avec le cadavre de l'amant (photographe de profession) de sa femme, mort accidentellement alors qu'ils "avaient des mots", sur les bras. Acculé, il décide d'usurper l'identité de Grégoire Kermer, l'amant, simule sa propre mort, et fuit dans les balkans. Anonyme, il s'adonne à sa passion pour la photo, mais sa rencontre avec un rédacteur en chéf (joué par l'excellent Nils Arelstrup) va changer sa vie: il devient photographe pro et est même exposé dans une galerie. Mais le passé va le rattraper, en même temps que le succès. Il décide alors de fuir de nouveau...

Voilà bien un film qui aurait mérité 20 minutes en moins. Je vous parlais récemment du dernier Harry Potter qui avec ces 2H30 était passé comme une lettre à la poste, hé bien ici, c'est tout le contraire. La première partie du film, qui pose le contexte, la vie de Paul, est beaucoup trop longues, une succession de scénètes qui certes posent le personnage, mais la moitié aurait suffi.

Beaucoup de thèmes auraient pu être plus fouillés, comme les tenants/aboutissants de l'usurpation d'identité, la vie dans les Balkans, les clandestins. Certaines incohérences m'ont agacée également: par exemple, quand Paul fuit, on voit défiler le paysage parfois sous la neige. Quand il arrive à destination, il plonge dans un petit lac...vraiment? en plein hiver?

Le tout donne un film bancal, dont la fin est tellement ouverte que c'en devient grotesque, genre patate chaude que le réalisateur aurait laissé tomber, faut de savoir qu'en faire.

L'avis de Dasola.

Commenter cet article

Emeraude 20/12/2010 22:22



pour ma part, j'ai tout simplement trouvé ça abonimablement nul !!!



Choupynette de Restin 21/12/2010 10:25







Sandrine(SD49) 18/12/2010 16:57



Déception pour moi aussi, il parait que le livre est très bien .....



Choupynette de Restin 18/12/2010 18:11



j'en ai eu un écho différent (du  bouquin) donc, je ne m'y tenterai pas (de sitôt)



maggie 18/12/2010 13:06



Pas attiré par ce film... Je connais quelques personnes qui ne l'ont pas trouvé bien et je vois que c'est pareil pour toi... Même s'il passe à la tv, je ne sais pas si je le regarderai !



Choupynette de Restin 18/12/2010 14:24



un dimanche après-midi pluvieux, en pleine panne de lecture... :))) ce que je ne te souhaite absolument pas!!!



mango 18/12/2010 12:10



Pas encore vu! (Ps pour ton widget linkwithin, tu verras,  au fur et à mesure il s'adaptera de mieux en mieux à ce que tu publies mais il lui faut un peu de temps. C'est du moins ce que
j'avais constaté sur mon blog!



Choupynette de Restin 18/12/2010 14:24



oui, je vois déjà que ça va un peu mieux!!



Hathaway 18/12/2010 11:23



Je l'ai trouvé bof bof ! Trop long ça c'est sur et la fin laisse vraiment à désirer ! Bref je m'attendais à mieux !



Choupynette de Restin 18/12/2010 14:25



moi aussi... tant pis! En tout cas, cela ne me donne pas du tout envie de lire le roman, d'autant plus qu'une amie m'a dit que le "héros" étant particulièrement chiant!



Nous sommes sociaux !