Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


L'explorateur, le photographe et le missionnaire

Publié par Choupynette de Restin sur 12 Mars 2011, 11:20am

Catégories : #Ma bibliothèque

Vous le savez, je suis la spécialiste pour contourner les règles des challenges ou de les arranger à ma sauce. Là, j'utilise mon joker pour le Défi Afrika avec ce très bel album de Gwenaelle Trolez. Quand je dis que j'utilise mon joker, que je http://www.decitre.fr/gi/67/9782350740867FS.gifdétourne la règle, c'est que, en effet, l'auteure de l'album est française, mais (et c'est là la pirouette pour m'en sortir): les textes sont des extraits tirés d'écrits de l'explorateur Ernest Noirot (un français) et du missionnaire David Boilat...un sénégalais! C'est donc d'une griffe seulement que ce magnifique album peut entrer dans le cadre du défi. David Boilat est considéré comme le premier écrivain sénégalais francophone avec ses Esquisses sénégalaises publiées en 1853.

La découverte du fonds démographique impressionnat d'Edmond Fortier (le photographe, donc) sur l'Afrique de l'Ouest au début du XXe siècle a inspiré à Gwenaëlle Trolez la création de ces tableaux oniriques, mêlant des cartes postales à des papiers anciens, des planches botaniques et des cartes géographiques de l'époque. Les textes de Fortier et Boilat reflètent l'Afrique telle que ces trois hommes l'ont connue et aimée.

Je l'avoue, au tout début, avec le texte introductif de Noirot, j'ai eu un peu peur. Car bien entendu, il y a des accents un peu paternalisteshttp://www.planete-couleurs.com/databank/Image/festival/2008/explorateur_2.jpg sur les Sénégalais dans les textes de Noirot qui m'ont fait craindre pour le reste de l'ouvrage. Mais rapidement, ces extraits se sont révélés très intéressants, brossant un portrait multicolore, foisonnant, des ethnies évoluant au Sénégal de l'Afrique Occidentale Française. La lectrice que je suis fut choquée par l'évocation de la circoncision féminine, mais pour le reste, les textes nous emmènent au coeur des traditions des différentes ethnies: Wolofs, Peulhs, Maures, Diolas etc. Les castes, les différentes catégories d'esclaves dont les griots, qui sont en fait les confidents et plus proches conseilleurs  de leurs maîtres, et pour qui la vente est l'humiliation suprême. Le travail graphique est superbe, et m'a beaucoup rappelé le scrap comme vous pouvez le voir sur les photos.

Un très bel ouvrage, peut-être un chouïa répétitif, plus un amuse-bouche qu'une entrée pour découvrir le Sénégal.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/510J7H7n%2BUL._AA300_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51vsIINQz6L.jpg

 

defi Afrika Choupynette

Commenter cet article

A
<br /> <br /> Oui, les illustrations sont superbes, et ces textes sont plein d'intérêt quand on veut comprendre ce qui s'est passé à cette époque.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Tout à fait.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Tu as bien fait de transgresser les règles : ce carnet est magnifique ! Quel beau livre !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> très beau en effet, il m'a tapé dans l'oeil, je n'ai pas pu résister!<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> <br /> Ben, c'est ton défi, alors si tu ne pouvais pas contourner un peu les règles, ce serait un comble ! Cet album semble très beau.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> ;) magnifique!<br /> <br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !