Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


L'aube des rêveurs

Publié par Choupynette de Restin sur 20 Janvier 2010, 07:15am

Catégories : #Ma bibliothèque

Agnès Shanklin, américaine de Cleveland dans l'Ohio, est un peu le prototype de l'institutrice. Vieille fille de 40 ans, ayant pour seul compagnon une chienne Teckel, qui partage avec sa maîtresse un physique un peu disgracieux.
Après la guerre de 14-18, ceux qui n'ont pas perdu la vie dans les tranchées sur le Vieux continent ont succombé à la http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/7/2/9782754013277.jpggrippe espagnole. Et de fait, Agnès, seule survivante de sa famille, hérite ainsi d'une fortune confortable. Elle décide alors, sur un coup de tête, de partir en Egypte. Là-bas, elle rencontrera les Churchill, Lawrence et autres Gert Bell, qui vont, lors de la conférence du Caire de 1921 redessiner pour le pire le Moyen-Orient.
Roman d'initiatiion en quelque sorte, celle d'Agnès, qui se découvre pas si inutile, ni si laide que cela, mais aussi roman historique, L'aube des rêveurs est un voyage agréable et pas dénué d'humour en un temps où quelques "personnages" s'arrogeaient le droit, la légitimité, de décider pour d'autres - le plus grand nombre - de leurs destins, de leurs gouvernements, de leurs terres.
Le personnage d'Agnès, agaçant au départ, car entièrement soumis à sa mère (une sorte de tyran) et il faut bien le dire un peu pleureuse, est rapidement très attachant, déployant un humour pince sans rire très agréable. Ce qui m'a beaucoup plu, notamment, c'est le style de l'auteure: j'avais l'impression qu'Agnès me parlait, qu'elle était là, avec moi. Les descriptions, évocatrices, emmènent le lecteur sur les traces de ces "grands hommes et femmes" qui ont décidé du futur de millions d'êtres. Et nous promènent dans les rues du Caire, de Jérusalem, ou encore auprès des grandes pyramides. J'ai senti la poussière, la chaleur, la misère et la colère.
Bien documentée, l'auteure a cependant pris des libertés avec l'histoire et certains personnages historiques. La galerie de personnages secondaires est bien fournie et colorée. Enfin, point qui plaira ou pas, MD Russell, use du surnaturel pour illustrer les réflexions et tergiversations d'Agnès.
Une fort agréable découverte, une auteure qui mérite le détour!
Merci à Babelio et aux Editions First.
babelio.jpg

Commenter cet article

Mango 29/01/2010 18:17


J'aime bien ce genre de récit de vie sur fond d'histoire! Surtout si, comme tu le dis, l'héroïne est sympathique! J'espère le trouver à la bibliothèque! 


Choupynette de Restin 01/02/2010 17:28


Un peu agaçante au début, mais en effet attachante, et surtout pas dénuée d'humour!


Marie 26/01/2010 13:19


Ton billet est très tentant !
En plus, la couverture est belle, le titre est beau... Si avec tout ça je ne craque pas !  



Nanne 23/01/2010 22:12


Ce livre m'a fait de l'oeil à la librairie parce que j'avais repéré sa belle photo de couverture ... Mais comme je sais résister aux tentations des livres, je n'ai pas lu la 4ème de couverture !
Heureusement, car après ton billet, je le regrette amèrement ! Je guettera voir si je le trouve par là, dans un coin ...


Choup 26/01/2010 10:46


Si tu le trouves, il devrait te plaire je pense.


Manu 22/01/2010 18:10


Tiens, ça a l'air pas mal ! Je note dans un coin de ma LAL


Choup 26/01/2010 10:50


Un petit voyage en 1921 au Moyen Orient... dépaysant.


Marie L. 21/01/2010 21:08


Bon, si ça vaut le détour, alors je le guetterai à la bibliothèque. D'autant plus que le titre me plaît bien...


Choup 26/01/2010 10:52


Vraiment très sympa comme lecture, même si ce n'est pas le livre du siècle, cela nous rappelle un peu comment tout à commencé...et se continue encore aujourd'hui!


Nous sommes sociaux !