Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Just a kiss

Publié par Choupynette de Restin sur 24 Mai 2013, 09:10am

Catégories : #Petit & grand écran

http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/660/3384442060660_1_75.jpgVous allez croire que ça tourne à l'obsession, mais voici encore un film de Ken Loach... Beaucoup plus récent que My name is Joe chroniqué dans ces pages récemment, puisqu'il date de 2005.

Just a kiss est une histoire d'amour comme il en existe beaucoup, se déroulant une fois de plus à Glasgow. Mais on est loin des quartiers les plus pauvres de la ville écossaise. On est plutôt dans les quartiers des bonnes classes moyennes. Casim, dont les parents ont émigré du Pakistan avant même sa naissance, rencontre au lycée de sa petite soeur Tahara, Roisin, professeure de musique et d'origine irlandaise. Peu à peu, il tombe amoureux de cette jolie blonde, divorcée et heureuse dans sa vie.

Mais Casim est fiancé, une alliance arrangée, puisque sa cousine Jasmine habite au Pakistan et qu'il ne l'a jamais vue, ne lui a jamais parlé. Casim est donc déchiré entre la tradition, sa famille dont il se sent responsable (il est le fils unique et porte le nom du frère jumeau de son père, mort lors de l'exode des Musulmans après la partition de l'Inde et du Pakistan en 1947) et son amour pour Roisin.

La scène d'ouverture dit tout: Tahara y fait un exposé sur son dégoût de voir les Musulmans tous mis dans le même panier, celui des terroristes sanguinaires. Alors qu'elle se définit comme une jeune femme glaswegienne d'origine pakistanaise, et qui, dans une école catholique soutient les Glasgow Rangers (équipe de foot protestante - à ne surtout pas confondre avec les Celtics, catholiques). Tout est là, et on retrouve les mêmes thématiques des enfants d'immigrés dans tous les pays: ils sont nés dans le pays d'accueil, qui pour la plupart d'entre eux est leur pays, et ne se sentent souvent pas vraiment de lien avec le pays d'origine de leurs parents; Ces derniers au contraire, s'accrochent à leur traditions.  Ainsi, la fille aînée Ruksana, est fiancée à un homme qu'elle n'a jamais vu. Ce qui donne un premier rendez-vous chez les parents de Casim très étrange. Les parents refusent que Tahara aillent faire ses études à Edimbourgh pour devenir journaliste. Ils la veulent à Glasgow et docteur. Car que dirait la communauté sinon?

Loin pourtant de faire un portrait à charge d'une seule communauté et de ses membres, Ken Loach les montre dans toute leur humanité, leurs faiblesses et leurs peurs. Et les Catholiques, de leur côté, en prennent un sacré coup: élèves proférant des insultes racistes, propriétaires de chiens laissant leur animal uriner sur le panneau publicitaire du magasin des parents de Casim... Mais le pire restera l'entrevue entre Roisin et le prêtre de la paroisse dont dépend le lycée où elle enseigne. En effet, pour obtenir enfin sa titularisation, elle doit obtenir un certificat de bonne conduite. Déjà rien que ça est aberrant. Mais l'entrevue est tout simplement délirante, avec un prêtre se prenant pour Dieu le père, et la sermonnant (lui hurland dessus) comme si elle était une moins que rien.

Loach montre donc les deux extrêmes, ceux qui détestent ce qui sort de la règle, ce qui va à l'encontre de leurs croyances et habitudes.

Evidemment, le réalisateur a fait ce film suite aux attentats du 11 septembre 2001.

L'amour de Roisin et Casim résistera-t-il? A vous de le découvrir!!

L'avis de Dasola.

 

Autres films de Ken Loach chroniqués:

My name is Joe

Le vent se lève

It's a free world

La part des anges

Commenter cet article

céline 24/07/2013 16:28


Très bon souvenir de ce film tellement touchant ! J'avais adoré l'optimisme amoureux qui s'en dégage, et bien sûr le contexte social est bien rendu.

maggie 25/05/2013 10:29


Comme je n'ai pas encore vu de Ken Loach, grosse lacune je sais, je note mais je vais faire un effort pour en voir au moins un. Cependant, je suis enbourbée dans mes classiques et je termine
juste quelques F. Lang et Hitchcock et je verrai après....

Choupynette de Restin 25/05/2013 17:43



pourquoi tu dis "embourbée"? c'est bien Hitchcock, non? (jamais vu de F Lang).



Maeve 24/05/2013 19:04


J'ai l'eau à la bouche... Voilà une belle idée de film par cette météo hivernale. J'ai vu récemment "La part des anges" et je me suis régalée !

Choupynette de Restin 25/05/2013 17:44



La part des anges est un super film! beaucoup d'espoir contrairement à d'autres oeuvres de Loach; Il met du baume au coeur!



dasola 24/05/2013 17:21


Bonjour Choupynette, j'ai chroniqué ce film au tout début de mon blog. J'avaiis adoré et puis le couple est charmant. Cela fait du bien et c'est assez inattendu de la part de K. Loach.
http://dasola.canalblog.com/archives/2007/01/14/5287486.html Bonne fin d'après-midi.

Choupynette de Restin 24/05/2013 17:24



ils sont charmants en effet. Un joli film plein d'espoir, ça change de la noirceur à laquelle Loach est un habitué!



Nous sommes sociaux !