Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Jeudi citation - où l'on évoque la carrière de Ronsard

Publié par Choupynette de Restin sur 15 Septembre 2011, 16:14pm

Catégories : #Citations et extraits

Je viens de lire un livre de Gilbert Gadoffre sur Ronsard, dont je vous parlerai la semaine prochaine. Si le propos est souvent dense et la lecture parfois laborieuse, à cause de mes lacunes dans le domaine de la littérature de la renaissance, ce fut un vrai régal.

Alors, une citation d'un poème de Ronsard? Eh bien non. Une lettre de papa Ronsard, encourageant son fils dans les métiers du droit... et non pas dans la poésie, carrière bien précaire. Voici ce qu'il lui dit.

Homère, que tu tiens si souvent en tes mains

Qu'en ton cerveau mal-sain comme Dieu tu te peins,

N'eust jamais un liard; sa Troyenne vielle,

Et sa Muse qu'on dit qui eut la voix si belle,

Ne le sceurent nourrir, et falloit que sa faim

D'huis en huis mendiast le misérable pain.
Laisse-moy, poauvre sot, ceste science folle;

Hante-moy les Palais, caresse moi Bartolle,

Et d'une voix, dorée, au milieu d'un parquet

Aux despens d'un pauvre homme exerce ton caquet,

Et fumeux et sueux, d'une bouche tonnante,

Devant un President mets-moy ta langue en vente:

On peut par ce moyen aux richesses monter,

Et se faire du peuple en tous lieux bonneter.

 

Cela dit, si Ronsard connût la célébrité que l'on sait, il arriva à une sorte de compromis. Il se fait conférer la tonsure par l'évêque du Mans, ce qui lui réserve le droit de briguer plus tard des bénéfices écclésiastiques. C'est moins sûrs en terme de revenus que ce que prônait Papa Ronsard, puisque la distribution des bénéfices, depuis le concordat de 1515, dépendait du bon plaisir des princes. Ah, ces jeunes, ils n'en faisaient - et n'en font toujours! - qu'à leur teste! ^^

 

Merci à Chiffonnette pour ces Jeudis de culture!

 

1641403885.2

Commenter cet article

yueyin 15/09/2011 22:15



toujours dans ta période Ronsard... cool !



Choupynette de Restin 16/09/2011 11:08



vi, toujours! :))



Gwenaelle 15/09/2011 20:38



Les jeunes n'en font toujours qu'à leur "teste" et c'est tant mieux, c'est comme ça que les choses bougent! ;-)



Choupynette de Restin 16/09/2011 11:08



absolument!!



maggie 15/09/2011 18:38



Ohhh ! Il me tarde de lire ton billet ! Si cette période n'est pas celle qui m'est la plus familière à moi aussi, j'aime beaucoup la poésie de Ronsard.



Choupynette de Restin 16/09/2011 11:09



eh bien moi aussi, et figure-toi que ce n'est pas son ode à Cassandre qui m'a séduite, mais ses textes plus engagés, plus politiques.



Nous sommes sociaux !