Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Intouchables

Publié par Choupynette de Restin sur 18 Novembre 2011, 12:41pm

Catégories : #Petit & grand écran

Bon,je vous le dis tout de suite, j'ai beaucoup aimé. Mais j'ai un drôle d'arrière goût quand je réfléchis au film et que je lis les critiques absolument dithyrambiques.

L'histoire pour ceux qui n'ont ni internet (mais que faites-vous là?), ni la télé, ni même la radio - bref pour les ermites en vacances à Trifouillis les Oies: un aristocrate très riche, Philippe, tétraplégique après un accident de parapente, recherche http://www.bonfilmoupas.fr/public/Intouchables.jpgune personne pour l'assister dans la vie quotidienne: toilette, repas, déplacements etc. Par le plus grand des hasards, il embauche Driss, venu de la cité et passé par la case prison. Si les débuts sont difficiles, une amitié naît entre ces deux personnes que tout devrait séparer.

Beaucoup d'humour. On rit énormément durant le film. Cela fonctionne bien puisqu'on est sur la base classique du duo des opposés. Riche/pauvre, Vivaldi/Earth Wind & Fire, pull à capuche/foulard en soie. Tous les oppose mais ils se retrouvent grâce à l'humour. C'est beau. C'est bien. C'est typiquement un "feel good movie" comme disent les anglo-saxons.

Mon problème, rétrospectivement, c'est que tout cela repose sur de gros clichés, qu'on n'essaie même pas de détourner. On occulte les questions qui fâchent comme celle de l'argent. D'où vient celui de Philippe? Combien gagne dans son poste Driss? Ainsi de suite.

Voilà j'ai fait ma "chi*use". Mais je le redis, j'ai beaucoup ri. C'est toujours agréable de voir du bon, du gai. Et pas toujours des films plombants (même si sociologiquement, ou économiquement, ou politiquement justes). Ça met du baume au coeur comme on dit. Et en ces périodes où on nous abreuve de scénarii euro-apocalyptiques, un film qui fait rire est toujours bon à prendre, non? Après, au spectateur de faire la part des choses.

Commenter cet article

C
<br /> moi, j'ai apprécié de rire sans avoir eu à culpabiliser ensuite, c'est un bon film et s'il y a des clichés, c'est vrai, ils sonnent quand même tellement juste qu'on leur pardonne.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> c'est un film sympa en effet...<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Moi aussi j'ai beaucoup aimé. Un film "bonne mine".<br />
Répondre
C
<br /> <br /> C'est exactement ça;<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> J'ai moi aussi beaucoup ri, je ne m'attendais aps à ce que ce soit si drôle en fait ...<br />
Répondre
C
<br /> <br /> exactement. après, comme j ele disais dans mon billet, il y a des choses qui me gènent.<br /> <br /> <br /> <br />
Y
<br /> L'unanimité dithyrambique, ça m'inquiète toujours, mais je suis sûre que c'est drole, peut être si ça se trouve où plus tard à la télé ;-)<br />
Répondre
C
<br /> <br /> moi aussi, ça m'inquiète toujours!!!<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> Oui, moi les extraits vus m'ont laissée un peu de marbre : c'est un peu facile les clichés sur l'art contemporain ou sur l'opéra... A voir à la télé, quoi. (il faut dire que le tapage médiatique<br /> m'agace un peu !)<br />
Répondre
C
<br /> <br /> eh oui... cela joue sur les clichés, masi sans les traiter, les détourner. Donc forcément, c'est facile et ça marche. Après...<br /> <br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !