Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Green zone

Publié par Choupynette de Restin sur 6 Mai 2010, 10:01am

Catégories : #Petit & grand écran

Roy Miller est commandant d'une unité qui a pour mission, après l'invasion de l'Irak par les forces américaines en 2003, de trouver les fameuses armes de destruction massive (ADM) portées par Colin Powell au Conseil de sécurité des Nations Unies comme raison de cette deuxième guerre du Golfe.

Mais évidemment, Miller et son équipe font chou blanc à chaque fois. Vous savez pourquoi. Miller, contacté par un agent de http://img.over-blog.com/380x506/2/21/59/58/Essai-04/green-zone-affiche.jpgla CIA qui lui confirme son intuition, va tenter de retrouver le fameux informateur "Magellan". Celui-là même qui a renseigné les Etats-Unis sur ces ADM.

Entre film d'action et constat amer sur les raisons de cette guerre, Greengrass propose un métrage plein de testostérone mais aussi d'intelligence. Je ne dis pas qu'il fait dans la nuance non plus, attention, mais il nous parle de raison d'état douteuse, du chaos engendré par l'invasion, de la lutte pour le pouvoir etc. Le seul reproche que je peux faire à ce film, c'est son obsession pour la caméra à l'épaule. C'est devenu au fil des années un procédé très apprécié. Mais je trouve de plus en plus que c'est une facilité que prennent les réalisateurs qui les dispense souvent de trouver des astuces pour transmettre l'idée de chaos et/ou de précipitation au spectateur. Même si dans ce film cela peut paraître justifié, je persiste à dire qu'il y en peut-être un peu trop. (Mais cela peut-être aussi expliqué par le fait que j'étais un peu près de l'écran...) Ceci étant dit, voilà vraiment un très bon film, bien interprété qui n'épargne personne.

Ce qui me semble utile de souligner ici, au-delà des qualités techniques du film, c'est la capacité d'un certain cinéma américain de réfléchir sur son histoire immédiate (ici bien moins de 10 ans) et de l'analyser avec objectivité, au-delà de tout discours préformaté. Si seulement le cinéma français pouvait en faire autant! Sommes-nous vraiment si timorés? Nous avons beau parler du conformisme américain, de ces suiveurs du pouvoir qui relaient sans réfléchir les théories gouvernementales, il serait bon qu'en France on sorte un peu du politiquement correct et que l'on regarde les choses en face. Le cinéma, tout comme la littérature, est un excellent moyen d'aborder des thèmes difficiles, voire tabou, pour grâce à la fiction éclairer le réel. Le cinéma français devrait avoir un peu plus souvent les c***** de faire la lumière sur notre histoire.

 

Les avis de Dasola et de Cachou, élogieux.

Commenter cet article

Ankya 07/05/2010 20:56



J'aime beaucoup l'acteur Matt Damon mais le problème est que, à mon goût, tous les films dans lesquels il joue se ressemblent (avec quelques exceptions). Je me lasse.



Choupynette de Restin 07/05/2010 21:08



C'est vrai que mis à part dans ses premiers roles (Will Hunting par exemple), ils joue en effet dans le même genre de films...



maggie 07/05/2010 19:04



Beau billet ! Je ne l'ai pas encore vu l'affiche mais bon j'ai prévu plein de sorties ciné... en plus j'ai fini les travailleurs de la mer !!!! Je vais avoir plus de temps à consacrer à autres
choses !!!!!!



Choupynette de Restin 07/05/2010 21:09



NOOOOOONNNNN c'est pas vraiiiii!!!!!!! Tu l'as fini!!!! :)))))) je suis jalouse! Moi je câle complètement :)



Ys 06/05/2010 22:57



Film de guerre, histoire immédiate, trop plein de testosterone... pas pour moi !



Choupynette de Restin 07/05/2010 21:09



on peut pas tout aimer, pas vrai? ;)



Anjelica 06/05/2010 19:05



je le note mais je ne sais pas si je le verrais au cinéma ou à sa sortie en DVD.


Pour les 'c******s' des français, à mon avis c'est pas encore demain la veille !



Choupynette de Restin 07/05/2010 21:11



Je pense que tu peux attendre le dvd, tu n'es pas grande fan de ce genre de films si?



Nous sommes sociaux !