Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Galadio

Publié par Choupynette de Restin sur 20 Octobre 2011, 12:14pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Récemment, j'au vu chez une blogueuse (dont malheureusement, je n'ai pas noté le nom) un billet positif sur Galadio, roman de Didier Daeninckx, dont l'intrigue débute à la veille de la seconde guerre mondiale en Allemagne. Galadio, ou Ulrich, est un enfant métis, né de l'amour entre une Allemande et un soldat français venu des lointaines colonies françaises en Afrique, et faisant partie des forces d'occupation après la première guerre mondiale.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/3/5/9782070129539.jpgGaladio-Ulrich va petit à petit comprendre, avec la venue d'Hitler au pouvoir et la mise en place de politiques discriminantes, qu'il n'est pas un Allemand comme les autres. Voire même, pas allemand du tout, au vu des nouveaux critères raciaux du régime. Une bonne étoile veille pourtant sur lui, et il échappe à la stérilisation forcée. Repéré lors de cet épisode par un cinéaste qui réalise des films de propagande sur la colonisation allemande, il devient figurant et part pour Berlin, puis pour l'Afrique. Alors que la seconde guerre mondiale éclate, il en profite pour fuir, et traverse l'Afrique depuis la Guinée pour retrouver son père, qu'il pense reparti sur le continent africain.

Si le début de ce très court roman m'a plu, le style de Daeninckx étant agréable, je suis rapidement passée à un sentiment de frustration, tant j'ai trouvé l'intrigue inexistante. Invraisemblables rebondissements (et quand je dis rebondissement, je suis généreuse, tant la tension dramatique m'a semblée totalement absente de ce livre), personnages à peine effleurés, tout concorde pour que la lecture finie, je me dise: "et alors? Tout ça pour ça?" J'ai eu l'impression que beaucoup de pistes n'étaient pas explorées, le contexte historique n'est qu'une toile de fond (tellement loin, la toile, qu'il faut des jumelles pour la voir) et enfin, le coup de la fiancée juive, franchement... tellement facile!

Déception donc que cette lecture. Déception d'autant plus grande que j'apprécie énormément les récits sur cette période, et que celui-ci, par le biais de ce jeune métis était porteur de beaucoup de potentiel, sur un sujet très peu traité. Dommage.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 26/10/2011 19:29



J'avais bien aimé son court roman sur l'exposition coloniale. Du coup, je ne lirai pas celui-ci.



Choupynette de Restin 14/11/2011 17:17



pour moi c'est vraiment très très léger. aussitôt lu, et déjà oublié!



Le Papou 21/10/2011 18:31



Ah oui dommage, l'idée paraissait bien tentante.


 


Le Papou



Choupynette de Restin 23/10/2011 13:05



tentante en effet... mais l'execution laisse à désirer!



maijo 21/10/2011 09:13



Je passe mon chemin aujourd'hui. Ma PAL te remercie.



Choupynette de Restin 23/10/2011 13:04



avec plaisir!



Manu 20/10/2011 20:53



Je l'ai reçu lors de Blog-O-Lille. J'espère que j'apprécierai plus que toi.



Choupynette de Restin 23/10/2011 13:04



j'espère aussi! ;)



maggie 20/10/2011 15:27



Je l'ai repéré sur le site de claudia et sur le site de Ys car j'aime aussi cet auteur. Malheureusement l'intérêt principal de ce livre est d'abord historique s'il n'est pas très présent, je
crois que je ne vais pas me précipiter tout de suite pour le lire...



Choupynette de Restin 23/10/2011 13:04



en ce qui me concerne en tout cas, je n'ai absolument rien appris du tout!



Nous sommes sociaux !