Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Films vus et non chroniqués

Publié par Choupynette de Restin sur 1 Février 2010, 11:46am

Catégories : #Petit & grand écran

Et autant vous le dire tout de suite, ce sont deux déceptions.
Gens de Dublin de John Houston. Dubliners étant dans ma PAL depuis... (euh non, en fait, je ne vais pas compter), hum, donc Joyce est dans ma bibli, et ce film est une adapation d'une nouvelle ,The Dead, de ce recueil, nous sommes allés le http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/72/22/32/19183237.jpgvoir hier dans un petit cinéma d'art et d'essais de Toulouse. 80 minutes qui m'en ont paru 120!
Gens de Dublin évoque une soirée entre gens de la bonne société, des petits bourgeois, où l'on danse et mange. Rien de bien folichon.
Il est vrai que cette réalisation date de 1988, mais tout de même! C'est longuet et mal joué. Qui plus est, mais là cela est vraisemblablement la "faute" de l'oeuvre de Joyce, le fameux mort du titre original n'est mentionné que dans les dernières minutes! La scène survient comme un cheveu sur la soupe, sans lien avec tout le reste du film (le repas). Au final, on sort de la salle en se demandant ce que Joyce a bien voulu nous raconter... et sans vraiment trouver la réponse. Certes, il dépeint une société à un moment donné (petite bourgeoisie irlandaise en 1904), mais je n'ai pas trouvé le propos innovant ou même acéré.

Voyage au bout de l'enfer, de M. Cimino
http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/00/02/16/15/aff.jpgCinq ouvriers sidérurgistes affrontent les hauts fourneaux d'une petite ville de Pennsylvannie et partent ensemble chasser le cerf. Parce que c'est la guerre au Vietnam, trois d'entre eux deviennent soldats sur le départ. Deux ans plus tard, la guerre sévit toujours et ces derniers se retrouvent prisonniers dans un camp vietcong...
Un film en trois parties: avant, pendant et après le "voyage" au Vietnam des personnages principaux de près de 3H. Autant le dire directement: trois heures, c'est trop. Des longueurs, un rythme pas franchement bien maitrisé, font de ce film pourtant très intéressant un long moment un peu douloureux en compagnie d'un groupe de jeunes gens dont la vie sera bouleversée par la guerre. Plutôt bien  joué, le film pointe bien les travers d'une population ouvrière d'origine étrangère, leurs espoirs, leurs moments de joie. Il nous confronte également à la violence terrible de la guerre, la torture, la folie. Et finalement, la réadaptation impossible à la vie civile. Bon film sur la guerre, Voyage au bout de l'enfer, n'est cependant pas à la heuteur des Apolypse now et consorts.

Commenter cet article

Lou 08/02/2010 22:06


peut-être que ça me motivera pour lire enfin ce roman de Joyce en entier :) je me souviens avoir lu une nouvelle lue pour le bac d'anglais...


Choupynette de Restin 10/02/2010 09:34


oh la la, ben moi, je peux te dire que cela ne  m'a pas donné envie!! tout le contraire même...!


Anjelica 07/02/2010 19:32


C'est bien la question que je me suis posée à l'époque


Anjelica 07/02/2010 13:30


Tu vois comme c'est étonnant car certains disent justement que ce film 'culte' à sa sortie, n'est plus aussi fort maintenant ! Pour ce qui me concerne, je ne l'ai jamais revu. Il m'avait également
traumatisée et l'engouement qu'il avait provoqué à l'époque m'avait beaucoup fait me questionner.


Choupynette de Restin 07/02/2010 17:51


engouement? peut-être pour son côté choc? Parce que franchement, comment peut-on "aimer" un tel film....????


Anjelica 04/02/2010 20:12


Pour en revenir au propos de Yue, je crois que certains films sont d'une certaine génération (ce n'est pas péjoratif, ni pour les unes ni pour les autres) , depuis on a pu voir et les générations
suivantes surtout d'autres films tout aussi durs et tout aussi marquants, ce qui fait que lorsqu'on revient en arrière, cela ne semble pas toujours à la hauteur. Mais dans le contexte de l'époque,
ça l'était.


Choupynette de Restin 07/02/2010 12:12


Probablement... même si j'ai été traumatisée par Orange Mécanique... pourtant pas de ma génération!


Anjelica 04/02/2010 20:09


Bon, je passerais donc pour le 1er. Quand au second, je l'ai vu mais je n'en garde aucuns souvenirs précis.


Nous sommes sociaux !