Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par trois fois j'ai été tagguée. Evidemment, j'aurais pu esquiver. Mais c'est marrant à faire ce tag-là. Attention, c'est long. Trois tags, 30 possibilités. Et les explications qui vont avec. Vous allez tout savoir!


 La première à me taguer (ou pas d'ailleurs) fut Yue Yin. Et je la reconnais bien dans ses propositions:

 

1) un vaisseau spatial :  Serenity, bien sûr. En compagnie de Mal et de toute sa petite compagnie !

2) une bibliothèque : une liseuse (je ne rentrerai pas dans le débat sur la marque de l’objet) c’est quand même bien pratique. Une petite bibliothèque a trimballer partout avec soi. Sinon, ma bibliothèque idéale…une grande pièce, bien éclairée, avec des étagères remplies de romans inoubliables, un fauteuil ultra confortable avec un chat et un thé à portée de main.

3) un arbre : un platane. L’arbre qui me dit que je suis chez moi, dans le Sud.

4) un immortel : ben, le Doctor, of course. J’aime pas trop Christophe Lambert à vrai dire.

5) la couleur verte : Je suppose que là, il faut choisir une nuance de cette couleur ? Je vais donc opter pour le vert d’eau. Doux et apaisant.

6) une étoile : Maïa Plissetskaïa, une danseuse étoile. Ah, danser Odile comme elle.

7) une citation : […] et toi, ne t’extasies par trop sur ses châsses. Des fragments de la croix, j’en ai vu quantité d’autres, dans d’autres églises. S’ils étaient tous authentiques, Notre Seigneur, n’eût pas été supplicié sur deux planches croisées mais sur une forêt entière.  – Maître ! dis-je scandalisé, - Il en va ainsi Adso. Et il  y a des trésors encore plus riches. Jadis, dans la cathédrale de Cologne je vis le crâne de Jean-Baptiste à l’âge de douze ans. – Vraiment ? Mais Jean-Baptiste fut tué à un âge plus avancé ! – L’autre crâne doit se trouver dans un autre trésor. » Le nom de la Rose, U. Eco

8) un dieu : je n’aime pas Dieu. Les dieux, pourquoi pas. Moins péremptoires, moins : « c’est moi qu’ai raison et pas toi, mécréant ! » Damona, gauloise, déesse guérisseuse de sources (en période de sécheresse, reconnaissez que ça aide), elle accompagne parfois Apollon que j’imagine sous les traits de Richie. Tant qu’à être une déesse autant être bien accompagnée, hein !

9) un hobbit : ouh la. Suis pas spécialiste des hommes aux pieds poilus moi ! S’il fallait choisir, je crois que je pencherai pour Pippin. Il a une bonne tête.

10) une faute de frappe « amis ». si si, je vous assure, c’est une faute de frappe. Le mot est en fait  « mais ». Mais que se cache-t-il donc derrière ce « lapsus de clavier », mon bon Sigmund ?

 

 Ensuite, Maijo m'a demandé de m'y coller.

1. Un parfum de confiture, alors là, moi la grande gourmande de confiture me voilà bien embêtée pour répondre. Chez moi, je ne mange que (ou presque) de la confiture faite maison. Par quelqu’un d’autre que moi si possible. Ma maman fait des confitures de figues et d’abricots à tomber par terre, ma tatie sa spécialité c’est la fraise, et la framboise, à se damner. Du côté de ma belle-famille, c’est les alliances succulentes telles que abricot-figue, ou bien brugnons-pèches. Choisir ? Mais pourquoi ? Mais si il y avait de la fraise, ce serait fraise. Ou framboise. raaahhhhh

2. Un roman du 19è siècle, si je la joue midinette, ce serait un roman de Jane. Persuasion ou Orgueil et Préjugés ? je crois que O&P fut écrit au 18ème dans sa première version. Persuasion alors. Mais si je pense à un roman qui m’a vraiment marquée, ce serait Thérèse Raquin de Zola. Un roman dont j’ai rêvé un bout de temps. Pas très joyeux comme thème, mais tellement bien fait.

3. Un film culte, pfiou. J’hésite beaucoup, là. Il y a Dracula de Coppola. Sublime, magnifique, même si je trouve qu’il a un peu vieilli (ah le petit train qui roule sur la maquette en carton pâte…). Dracula comme un homme fou d’amour. Il y a aussi Le nouveau monde de Terence Mallick, choc visuel et émotionnel. Sublime, irréel, poétique, onirique. Les mots manquent. Mais dans un tout autre registre, je pourrais dire Les Bronzés font du ski ou le Père Noël est une ordure. Ah. Comment voulez-vous que je choisisse ? Allez, le Père Noël, parce qu’en ces temps de crise, il fait bon rire !

4. un meuble : un bon canapé pour pouvoir y lire, regarder des séries etc confortablement, qui permettrait toutes les positions (oooh, tout de suite !! bandes de pervers(es)).

5. un musicien ou chanteur, Mozart, parce que le concerto pour piano n°23, K 488, le Requiem K626, la flûte enchantée et tant d’autres.

6. un grand personnage (littéraire ou historique) : En vrai : Simone Weill. Parce que cette femme, elle est terrible ! En littérature : Arsène Lupin. Pour son génie, son arrogance, son humour, sa fragilité, sa séduction, et j’en passe.

7. un métier de plein air : monitrice d’équitation. Parce que là, au moins, c’est moi qu’on paierait.

8. une émotion : la joie.

9. un bijou : Une bague. J’ai des mains pas trop vilaines, donc une bague. Histoire de les mettre en valeur quoi. On fait sa coquette.

10. un souvenir de voyage : Rome et nos pieds meurtris après avoir parcourus en long, en large et en travers le Forum impérial. Tout cela immortalisé sur une vidéo où je ne montre pas du tout que ma maman m’a bien élevée.

 

Enfin Kathel m'a nommée:

1) une odeur : celle du foin que l’on vient de couper. C’est une odeur douce et forte à la fois, qui me rappelle les vacances dans les montagnes l’été, et puis les vaches, animal que j’adore allez savoir pourquoi, ne sont jamais bien loin dans ces cas là. (j’allais pas dire que j’aimais l’odeur du crottin de cheval, j’aurais eu l’air de quoi ?)

2) un dictionnaire : l’encyclopédie Quillet chez mes grands-parents, en… je ne sais même pas combien de volumes. Vieilles reliures, vieille odeur, et plein de mots inconnus, des illustrations délicieusement surannées.

3) une montagne : le pic Saint-Loup. Bon, c’est pas vraiment une montagne, même pas 1000m de hauteur. Mais tout comme le platane cité plus haut, quand je le vois, je sais que je suis chez moi.

4) un panneau : celui qui indique un risque de verglas, vous le visualisez ? eh bien quand j’étais petite, je pensais que c’était un espèce de bonhomme (genre ceux des Mr et Madame) avec un gros nez, un bonnet et des jambes toutes tordues.

5) une habitation : Pemberley, where else !

6) un pays d’Europe : la France. Pour sa diversité géographique, culturelle, historique etc. J’aurais pu aussi dire l’Italie ou l’Irlande.

7) un prédateur : un chat. De gouttière ou autre, pourvu de tomber sur une famille comme la mienne, qui les bichonne, les câline, les nourrit de ce qui leur plaît, les laisse dormir sur le lit (voire sous la couette) et leur lance des boulettes d’aluminium.

8) une série télé : Mad Men. Pour les tenues, l’intelligence du propos, les acteurs, la justesse etc etc. Et puis Firefly aussi, et Doctor Who, et Engrenages, et Castle…Bon ok, j’arrête.

9) une ville des Etats-Unis : je ne suis jamais allée aux Etats-Unis. Difficile de choisir donc. Mais dans l’absolu, San Francisco je pense. Avec un peu de chance, je croiserais Patrick Jane.

10) une magicienne : Hermione. Parce que c’est probablement la seule que je connaisse. En tout cas, la seule qui me vienne à l’esprit. Et puis, son sac est carrément trop pratique.

 

les prochaines à souffrir sur ce tag sont: Margotte, Anjelica, Lou et  Maggie. Les propositions: un tissu, un oiseau, un moyen de transport, un marque page, une langue, un ustencile de cuisine, un fruit, un générique de série, un instrument de musique et un végétal.

Tag(s) : #Y'a d'la joie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :