Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Demain j'arrête - G. Legardinier

Publié par Choupynette de Restin sur 17 Mai 2013, 08:31am

Catégories : #Ma bibliothèque

http://img.over-blog.com/184x300/4/03/92/29/demain-j-arrete.jpg"J'arrête de faire des c*nneries". C'est ce que se répète Julie, célibataire presque trentennaire, travaillant dans une banque. Vie personnelle rythmée par les soirées avec ses copines célibataires, journées passées à un boulot pas folichon. Rien de bien enthousiasmant.

Quand elle voit le nom du nouveau voisin de son immeuble sur la boite aux lettres, son imagination, qu'elle a débordante - c'est le moins qu'on puisse dire! - s'emballe. De l'obsession à l'amour, avec Julie, il n'y a qu'un tas de péripéties loufoques pas.

J'ai entendu parler récemment de ce roman de Gilles Legardinier, qui n'en est pas à son galop d'essai. Beaucoup décrivent le roman comme hilarant. Sortant de lectures pas toujours très rigolottes, j'avais envie de léger, et reconnaissez: la couverture avec ce chat ne pouvait que me séduire.

Alors, hilarant ce roman? Non, pas hilarant. Peut-être justement parce que j'ai trop entendu dire qu'il allait me faire pleurer de rire, je n'ai pas été secouée par des crises d'hilarité aiguës. Surtout que la première partie me semble un brin poussive. Poussive dans le sens on l'on sent trop, à mon sens, l'envie de l'auteur de nous faire rire à chaque phrase. Un peu comme les films qui enchaînent les répliques comme des perles et où il ne manque plus que le sigle lumineux "riez" clignontant au-dessus des acteurs. Je ne dis pas que certaines réflexions ne sont pas bien vues. Juste qu'il y en a un peu trop pour moi. Mais tout s'améliore au fur et à mesure que l'intrigue décolle, et que Julie s'embringue dans une histoire que Jacquo jugerait certainement "abracadabrantesque". Mais il faut dire que le beau Ricardo Patatras (!!) est donc beau et mystérieux. Que faut-il de plus à une jeune célibataire à l'imagination galopante pour s'embarquer dans une aventure qui fait la part belle à l'humour et à l'amitié? Rien. Les situations loufoques s'enchaînent, mais l'auteur sait aussi insérer des moments plus sérieux où l'émotion a sa place.

Si Demain j'arrête était un film, il cocherait dans la fameuse catégorie des "feel-good movies". Ceux qui vous laissent avec le sourire aux lèvres. Ils ont les défauts de leurs qualités, mais c'est aussi pour cela qu'on les aime. Même chose pour ce roman fort sympathique, très agréable à lire.

Commenter cet article

lilas 08/06/2013 11:20


J'ai passé un bon moment avec ce livre. Je ne me suis pas arrêté à l'absurdité de l'histoire mais parfois quand les livres ont une très bonne publicité, on en attend de trop et puis on est déçu.
Pour ce roman, j'avais fortement hésité et puis finalement il m'avait bien plu mais ce n'est pas toujours le cas sur les livres qui ont des bonnes critiques. 

Choupynette de Restin 08/06/2013 17:59



oui, c'est vrai. C'est pour cela que je ne lis les gros succès que longtemps après leur sortie.



Manu 23/05/2013 21:14


Il me donne trop l'impression d'être de la chick litt. Le deuxième roman de l'auteur me tente plus.

Choupynette de Restin 25/05/2013 17:46



chick-litt? je n'ai pas eu ce sentiment à la lecture; Cela dit ,je n'ai lu que très peu de chick litt...



Alex-Mot-à-Mots 21/05/2013 13:46


Malgré le chat sur la couverture, je ne suis pas tentée.

Choupynette de Restin 22/05/2013 10:58



il est mignon pourtant, ce chat!



kathel 19/05/2013 15:37


C'est le genre de livre qui peut faire un cadeau sympa et sans prétention ! (et on l'emprunte après...)

Choupynette de Restin 19/05/2013 19:31



absolument!



Marie 18/05/2013 17:50


J'ai failli craquer pour ce livre en librairie juste à cause de la couverture et du titre ! 

Nous sommes sociaux !