Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


De pierre et de cendre

Publié par Choupynette de Restin sur 12 Mars 2010, 09:15am

Catégories : #Ma bibliothèque

Lorsque, par un soir brumeux de 1898, le jeune peintre Samuel Godwin pousse les grilles de la propriété de Fourwinds, il est immédiatement envoûté. Engagé pour enseigner l'art aux deux filles de Mr Farrow, il ignore encore que cette luxueuse demeure sera pour lui le décor de ses plus belles peintures. Intrigué par la personnalité ombrageuse du maître des lieux, séduit par les jeunes demoiselles, Marianne et Juliana, désarçonné par Charlotte Agnew, leur gouvernante et dame de compagnie, Samuel comprend vite que le raffinement du décor et des êtres dissimule de bien sombres mystères et que le vent souffle pour mieux balayer les cendres d'un passé scandaleux... (oui c'est un copier/coller de la 4ème,mais on est vendredi et http://www.sauramps.com/imagettes/9782253126423.jpegje fais ce que je veux, na)
Pour ma part, il ne me semble pas que Samuel comprenne aussi vite que quelque chose cloche, dans cette somptueuse demeure... mais ce n'est que mon humble avis!
Ce roman est intéressant et agréable à plus d'un titre. D'abord, c'est en soi un hommage au roman gothique dont il reprend les thèmes (passions, folie, mystère, et une maison qui fascine et recèle des secrets inavouables), mais aussi à l'art (la création, la nécessité de trouver un mécène). La construction du roman est si ce n'est originale, du moins efficace: les chapitres alternent récits à la première personne de Charlotte et Samuel, entre lesquels sont parfois intercalées par des lettres qui leur sont - ou non - adressées. Le lecteur est tout de suite intrigué par cette famille marquée par la mort tragique de la mère, et par ce domaine d'où certains employés sont partis précipitamment. Entre un artiste ambitieux mais gentleman, une gouvernante presque étrangère à elle-même, le lecteur voit sa curiosité piquée, et tourne avidemment les pages de ce roman au style fort agréable.
Je pourrais peut-être reprocher à l'auteure d'avoir "ajouté" un secret de trop, qui m'a semblé, sur le coup de la surprise, un retournement un peu superflu, un peu "too much". Le premier secret, que j'avais percé, est vraiment au centre de l'intrigue, alors que le second n'apporte à mon sens pas grand chose. Hormis ce petit bémol, De pierre et de cendre est un roman très agréable, qui ne peut que plaire aux amateurs d'oeuvres gothiques et victoriennes.
Je remercie vivement Carine/Bookomaton, qui m'a offert ce livre dans le cadre du swap Un livre, un peintre (dont vous retrouverez le billet ici)
Lou a beaucoup aimé aussi, de même que Lilly

Commenter cet article

Tiphanie 26/11/2011 12:40


C'est vrai que le secret de Charlotte n'amène rien de plus à l'histoire au final. Par contre je me demande moi ce qu'aurait pu etre la fin si Samuel s'était marié avec une autre des trois femmes.

maggie 21/03/2010 20:21


Voilà un roman qui a l'air passionnant et comme je suis une amatrice de romans gothiques, je note le titre !


Choupynette de Restin 21/03/2010 21:59


Une lecture très agréable et divertissante.


Manu 20/03/2010 10:07


Il est dans ma PAL depuis longtemps. Malgré qu'il me tente énormément, j'ai toujours d'autres romans à lire avant !


Choupynette de Restin 20/03/2010 14:31


hier, il me fallait choisir un nouveau livre à commencer... et j'ai mis un quart d'heure à me décider... mon homme n'en revenait pas!


chiffonnette 16/03/2010 08:18


J'avoue avoir plutôt envie de le lire ce roman! Par amour du roman gothique principalement, mais il devra attendre les prochaines vacances! :-)


Choupynette de Restin 16/03/2010 12:36


Ce sera parfait... c'est un roman de vacances je trouve, justement!


George 15/03/2010 13:32


Dans ma PAL depuis quelques mois, mais toujours d'autres livres à lire avant !!!! il me tarde cependant de savoir ce qu'il renferme!!


Choupynette de Restin 16/03/2010 12:44


Une lecture plaisante, et surtout très rapide. C'est commode, ça, quand on a tant de livres à lire!


Nous sommes sociaux !