Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Dans la peau d'Albert Camus - Francis Huster

Publié par Choupynette de Restin sur 13 Avril 2015, 17:00pm

Catégories : #Arts et Lettres

http://img.20mn.fr/q6KJWyhSTd68tWwtO0Wj3Q/648x415_albert-camus-combat-gloire.jpgVendredi dernier c'était soirée entre copines au théâtre pour aller voir Francis Huster nous donne sa version la vie du célèbre auteur et dramaturge Albert Camus.

De l'auteur de La peste, L'étranger ou encore La chute et Les justes, je ne connaissais pas grand chose - oui, je sais, c'est mal. Fouettez-moi. Ou pas. Alors, même si je n'aime pas particulièrement Francis Huster, dont j'ai toujours trouvé le jeu trop forcé, trop théatral pour la télévision, j'étais assez contente d'aller le voir.

Las! Après une introduction sous forme de coup de gueule qui m'a proprement insupporté, alors que sur le fond je suis absolument d'accord avec lui (c'est quand même un comble quand on y pense), sur l'absolu échec de la politique culturelle et éducative en matière de théâtre de l'Education Nationale, Huster s'est donc lancé dans son... monologue.

Pas un texte, non, un monologue, puisqu'il est vite apparu qu'il laissait sa pensée aller. Du coup, c'est en bafouillant souvent (j'ai d'abord cru que c'était fait exprès), qu'il passe d'une anecdote à l'autre...et rapidement dérive et nous parle de Lucien Guitry (père de Sacha) ou encore Charlie Chaplin. Passionnant et intéressant certes, mais où est Albert là-dedans? A part apprendre que sa mère était analphabète et qu'il a vécu quatre jours au fin fond de l'Algérie avec une famille se nourrissant exclusivement de racines, je n'ai rien appris de Camus. Pire, j'ai même failli m'endormir.

La deuxième partie du spectacle est une succession d'anecdotes sur, en vrac, Chaplin et sa femme, Autant en emporte le vent et son casting, Arletty, Louis Jouvet et d'autres. Anecdotes drôles et fort plaisantes qui m'ont heureusement sauvée des bras de Morphée. J'ai d'ailleurs découvert un Huster excellent imitateur et très bon conteur...que n'avait-il fait cela dès le début en nous parlant de Camus?

Rendez-vous raté avec Albert Camus donc...

Commenter cet article

Dom 23/08/2015 21:26

Je viens de voir ce remarquable spectacle de Huster : énergique, tourbillonnant, drôle, émouvant, magistral ; 400 personnes sous un chapiteau dans mon petit patelin de campagne belge ; une longue ovation debout. C'est écrit et improvisé à la fois ; c'est vécu ; et si ce n'est pas une
conférence *sur* Camus, c'est un récit *éclairé par* Camus... Un seul conseil : courez le voir.

Dominique 16/04/2015 11:09


ah ça c'est vraiment dommage, je suis inconditionnelle de Camus et je rêvais de voir ce spectacle ! bon et bien pour une fois je ne regrette pas de ne pas être parisienne 


j'ai lu plusieurs excellents livres sur Camus cela console

Choupynette de Restin 17/04/2015 10:01



Je ne suis pas parisienne Dominique! il est passé dans un ville à côté de Toulouse.... ;)



anjie 13/04/2015 22:00


Comme tu le sais, je n'ai pas du tout ressenti ce spectacle de la même manière

Choupynette de Restin 14/04/2015 11:32



tu devrais faire un billet comme ça on les mettra en lien :) au moins cela aura donné lieu à de super conversations!!



ALaure 13/04/2015 20:43


Je suis entièrement d'accord avec toi !!! j'ai ressenti la même chose... Tant pis... :)


 

Choupynette de Restin 14/04/2015 11:32



au final on en aura bien rigolé après!! ;)



Nous sommes sociaux !