Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Curtain - Poirot's last case

Publié par Choupynette de Restin sur 11 Juin 2014, 16:51pm

Catégories : #Petit & grand écran

Ne pas parler de Dame Agatha et de son oeuvre pendant le mois anglais ? Impossible! Et bien sûr, il me fallait parler de Poirot.

Avec ce dernier épisode des aventures de son célèbre et moustachu détective, Agatha Christie ramenait l'homme, vieux et malade, sur les lieux de sa toute première enquête, au domaine de Styles. Dans cette adaptation avec l'excellent David Suchet, qui a incarné pendant près de 30 ans le petit Belge, nous retrouvons le détective bien diminué, les mains déformées par l'arthrite et courbé dans son fauteil roulant. Le domaine lui-même a perdu sa splendeur et n'est plus qu'une modeste et délabrée maison d'hôtes.

http://david-suchet.ru/en/images/stories/curtain/02.jpg

Poirot a une dernière fois appelé à ses côtés le brave (et pas franchement bien doté niveau "petites cellules grises") Capitaine Hastings: c'est que notre héros fatigué est persuadé qu'un meurtre va être commis! Hastings, éploré par la perte de son épouse et pas franchement apprécié par sa fille Judith qui réside à Styles, n'y crois pas vraiment. Pourtant, il se passe des choses étranges... les nerfs sont tendus et les esprits s'échauffent.

Dans une atmosphère assez gothique, il faut bien le dire, tout en ombres, orages et toiles d'araignées, cet épisode final donne le ton. C'est la fin de Poirot et cet épisode, mélancolique et nostalgique à la fois, est à l'image du personnage. Brillant.

Brillant parce qu'il ne tombe pas dans le mélo et les violons. Poirot est égal à lui-même, tranchant, hautain, désobligeant envers Hastings. Dîners auc chandelles, personnages mystérieux, tout y est. Brillant parle jeu des acteurs, David Suchet en tête, bien sûr, mais également Hugh Fraser interprétant Hastings avec beaucoup de délicatesse.

Suchet a incarné au sens strict du terme le personnage d'Agatha Christie. Les anecdotes sur son intransigeance quant au respect du personnage sont nombreuses. Il indique ainsi dans des interviews comment il s'est inspiré de Lawrence Olivier et de son penny (coincé entre les fesses) pour trouver la bonne démarche de Poirot. "Je serrais les fesses pour marcher comme Poirot". Il explique également comment il a failli quitter la série alors qu'elle n'en était qu'à ses débuts au sujet d'un... mouchoir. Lors d'une scène en extérieur, Suchet/Poirot étale un mouchoir sur un banc avant de s'y asseoir. Dispute avec le réalisateur qui trouve le geste ridicule. Mais pour Suchet hors de question de céder: c'est bien ce qu'aurait fait le détective imaginé par Agatha Christie. Ultimatum: c'est le mouchoir ou la porte. Suchet aura gain de cause!

Mais revenons à l'histoire. L'intrigue est parfaitement ficelée, et comme Hastings, nous sommes bien en peine de trouver qui sera la victime et qui sera le meurtrier!

Ce dernier épisode marque donc la fin de Poirot. Et c'est avec un pincement au coeur que son visage disparait dans un ultime fondu au noir...Pour le personnage, pour David Suchet... c'est absolument à voir!

http://i4.mirror.co.uk/incoming/article2788957.ece/alternates/s615/CS51374970Hercule-Poirots-f.png

keep-calm-and-read

Commenter cet article

maggie 20/06/2014 20:12


Je l'ai reregardé bien sûr ! Oui, l'intrigue est bien ficelée et Poirot machiavélique !

Choupynette de Restin 22/06/2014 14:30



absolument!!



FondantOchocolat 13/06/2014 12:58


Oh oui, il faudra absolument que je voie cet ultime épisode avec notre cher David Suchet !! Merci pour cet aperçu !

Choupynette de Restin 17/06/2014 15:24



de rien :) ça vaut le coup... et je viens de lire justement le tout premier roman avec Poirot, histoire de revenir aux sources!



lamousme 12/06/2014 12:44


Comme beaucoup je ne suis pas certaine d'avoir envie de voir cette dernière scène... Trop triste je serais ^^

Choupynette de Restin 17/06/2014 15:25



ah, c'est sûr qu'on a un petit pincement au coeur à la fin...



In Cold Blog 12/06/2014 10:24


Remarquable, comme Suchet a su incarner Poirot au point de devenir Poirot. Aujourd'hui dès que l'on parle de Poirot, on voit Suchet (et non plus le Peter Ustinov des années 80, qui paraît bien
caricatural aujourd'hui).

Choupynette de Restin 17/06/2014 15:26



absolument!! quand je lis un roman avec Poirot, c'est lui que je vois dans ma tête, sa voix que j'entends...



Alex-Mot-à-Mots 12/06/2014 08:40


J'aime beaucoup cette série.

Choupynette de Restin 17/06/2014 15:26



elle s'est bonifiée avec le temps il faut dire!



Nous sommes sociaux !