Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Cloud atlas

Publié par Choupynette de Restin sur 11 Avril 2013, 10:02am

Catégories : #Petit & grand écran

Difficile de commencer un billet sur ce film avec Tom Hanks, Halle Berry et Hugh Grant notamment. Je vais donc copier le résumé donné par un site spécialisé: À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/92/29/61/20471737.jpgtemps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

A partir de là, difficile de raconter les histoires qui se croisent au sein de ce film de presque trois heures. D'autant plus difficile que si j'ai apprécié ce film, je ne peux vraiment pas dire que j'ai eu un coup de coeur. C'est agréable à regarder, mais c'est quand même un peu plong. Heureusement, l'évasion de la maison de retraite, grand moment d'humour du film, est arrivée à point nommé, car je commençais à m'endormir (A la décharge du film, il faut dire que ce soir là, je n'étais pas très en forme).

Alors oui, c'est agréable à regarder, mais la "philosophie" derrière tout ça n'a absolument rien de nouveau. Et finalement, j'ai presque plus eu l'impression de jouer à "qui se cache derrière ce (grotesque, parfois) maquillage?" que de voir un superbe film. Peut-être ce film est-il trop ambitieux? Mais n'oublions pas qu'il s'agit de l'adaptation d'un roman de David Mitchell, sélectionné pour le Booker prize en 2004, et réputé inadaptable...

Je suis donc mitigée, même si le côté épique, grande fresque de l'humanité est intéressante, c'est trop long et d'ailleurs, si l'on prend les histoires séparément, certaines sont carrément simplistes. Une jolie coquille renfermant du vide. Je doute que ce fut le cas dans l'oeuvre originale.

Il me faudra donc lire le roman de Mitchell.

L'avis de Cachou, plus enthousiaste

Commenter cet article

Yspaddaden 12/04/2013 07:39


J'aurais pu aller le voir la semaine dernière, mais j'ai choisi le dernier Almodovar. Ce en quoi j'ai eu tort car je n'ai même pas ri. Celui-ci m'aurait plus plu, je crois...

Choupynette de Restin 22/04/2013 14:58



j'ai entendu des critiques très mitigées de ce dernier Almodovar. je le verrai à la tv.



Nous sommes sociaux !