Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Charlie Hebdo est vivant

Publié par Choupynette de Restin sur 8 Janvier 2015, 09:52am

Catégories : #Mon oeil!

WP_001883.jpgIls ont voulu tuer Charlie Hebdo. Ils  ont poussé des milliers de personnes à descendre dans la rue pour dire leur opposition à la barbarie, l’obscurantisme, la haine.

Le rire. Voilà ce qu’ils ont voulu éteindre.

Le vivre ensemble. Voilà ce qu’ils ont voulu atteindre.

Tout cela au nom soi-disant d’une religion, d’un prophète. Religion : du latin relegere. Cueillir, rassembler (ou lier, attacher ?) les hommes. Je n’aime pas les religions. Elles sont de l’ordre de la révélation, pas de la réflexion. La tentation de l’obscurantisme, de l’intolérance est donc facile…Mais là n’est pas le débat. Le débat c’est : voulons-nous vivre tous ensemble ? Acceptons-nous la parole différente, le rire, la caricature de nos symboles sacrés ou non ?

Face aux armes, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, Wolinski et les autres avaient des crayons.

Ils ont voulu tuer Charlie. Hier soir sur la place du Capitole noire de monde à Toulouse, beaucoup d’émotion. Puis des discussions aussi, autour du péril terroriste mais surtout de nos propres peurs, peut-être plus dangereuses encore. Amalgame. Racisme et raccourcis en tout genre pourraient engendrer division et porter un coup terrible à ces valeurs humanistes qui sont au cœur d’une démocratie. Déjà, j’apprends que des lieux de culte musulmans au Mans et dans l’Aube ont été l’objet de tirs… Et de nouveau, l’envie de hurler. De pleurer sur la folie des hommes.

Qu’avons-nous, nous citoyens lambda sans talent particulier pour la défense de la démocratie, pour lutter contre ces enragés de la gâchette ?

Nous sommes des toutes petites gouttes d’eau. La majorité silencieuse, effrayée probablement.

Pourtant, cette foule est sortie. Elle a allumé des bougies, brandi des pancartes « Je suis Charlie ». Montré que non, on ne mettait pas un pays à genoux comme cela. Malgré les kalachnikovs. WP_001875.jpg

Les gouttes d’eau se sont unies, agglutinées et on formé…le début d’un lac ? d’une mer ? d’un océan ? L’avenir le dira. A nous citoyens d’être vigilants, ne pas se laisser avoir par des discours ouvertement racistes ou non. La peur rode. Si près. Ces vacillantes bougies, éclairant les murs de brique du capitole, sont pourtant le rappel qu’ensemble nous pouvons repousser l’obscurité, illuminer notre société : lui rendre espoir, garder foi en une humanité qui prône le partage, l’ouverture et la tolérance dans le respect de tous. Lutter contre l’obscurité dans laquelle on voudrait nous enfermer, tous divisés, apeurés et haineux.


Que pouvons-nous faire alors ? Acheter les journaux (Charlie est d’ailleurs en rupture de stock depuis hier après midi chez mon buraliste), s’abonner (c’est ce que je vais faire) à Charlie ou un autre journal, pour faire vivre l’information qui fait réfléchir, par le rire ou pas. C’est combattre, chacun à son niveau, l’intolérance et les préjugés.

Ne nous laissons pas engloutir par les sables mouvants de la haine, extirpons-nous de la gangue de peur qui nous empêche d’ouvrir les bras à notre voisin – qu’il soit blond ou brun.

Charlie Hebdo, son esprit irrévérencieux, est toujours vivant. Et nous sommes debout. 10922512_10152491366422003_4804092285561833034_n.jpg


Commenter cet article

dasola 16/01/2015 18:56


Bonsoir Choupynette, personnellement, j'ai été bouleversée par cette tuerie, ces assassinats commis par des lâches cagoulés. Quelle brutalité!

Maeve 08/01/2015 20:19


Bravo pour ton article. Oui même pas peur face à la barbarie de ces grands malades, de ces monstres. D'où sortent-ils. Pas de la planète bleue.

Alex-Mot-à-Mots 08/01/2015 18:52


Oui, nous sommes debout !

secondflore 08/01/2015 14:41


"Que pouvons-nous", la bonne question, en s'interdisant de répondre "rien".
Clin d'oeil à votre bannière : le 1er janvier, une amie me proposait comme programme "la joie comme acte politique". Par exemple.

bernadette 08/01/2015 14:32


Que pouvons nous faire Caro ?


Mais nous aimer biensûr ! car seul l'amour nous permet de regarder l'autre comme il mérite d 'être regardé !


Seul l'amour nous permet de respecter l'autre, de l'accepter tel qu'il est et d'être en paix. Il faut dans ces moments difficiles être unis et s 'aimer ! Ils ne sont pas morts pour rien, ils sont
morts pour nous réveiller et nous faire voir ce qui est juste et important dans nos vies. merci à tous ceux qui hier soir sont sortis et se sont réunis quelque soit leur religion ou pas, leur
quartier, leur métier, unis dans la souffrance  mais unis pour affirmer que la liberté est un bien précieux qui se gagne  chaque instant au travers de chacun de nous. merci à toi
d'avoir écrit, c'est important d 'écrire, de dessiner, de chanter...et de ne pas oublier.


Bernadette

Nous sommes sociaux !