Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Carla's song

Publié par Choupynette de Restin sur 12 Juin 2013, 10:56am

Catégories : #Petit & grand écran

http://fr.web.img5.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/60/03/29/18604566.jpgComment, lors de ce mois anglais, ne pas parler de Ken Loach?

Ici, il s'agit de Carla's song, film sorti en 1995. George (Robert Carlyle, l'un des strip-teasers de The full monty) est un jeune conducteur de bus de la ville de Glasgow. Pas franchement en odeur de sainteté auprès de ses supérieurs ou de ses collègues contrôleurs. Ce n'est pas que George soit un rebelle. C'est juste qu'il a parfois tendance à n'en faire qu'à sa tête. Et laisser monter des passagers sans payer. C'est ainsi qu'il rencontre la belle Carla, réfugiée, il l'apprendra plus tard, venant du Nicaragua.

Une histoire se lie entre les deux, qui semble condamnée tant Carla est rongée par un passé dont elle ne veut parler. Un jour, George la sauve in extremis du suicide. Il décide alors de partir pour le Nicaragua afin que Carla affronte son passé et surtout, retrouve le fameux Antonio, son compagnon d'avant l'exil, dont elle ne sait ce qu'il est advenu.

Encore une fois, Ken Loach touche le spectateur par un récit sans fioritures ou violons. C'est plutôt par sa caméra proche des personnages et qui sait les rendre attachants en magnifiant les petits gestes, en filmant l'authenticité.

Pour ceux qui ne connaîtraient rien de la guerre civile qui sévit au Nicaragua dans les années 80, le film de Ken Loach apporte un regard (bien sûr partisan, peut-être un peu trop sur certains plans) instructif. En effet, à l'époque, les Etats-Unis appliquaient dans toute l'Amérique centrale et latine la théorie dite ABC (anything but a communist: tout sauf un communiste - sous entendu régime/gouvernement). Cette théorie a amené la CIA a entraîner des milices et aider aux coups d'états tel que celui de Pinochet. Loach oppose ainsi deux mondes, l'Ecosse et le Glasgow des années 80, pas franchement brillant, certes, mais loin des tueries et des exactions subies par les civils nicaraguayens.

Un bon film, mais pas le meilleur à mon sens de Loach.

Autres films de Ken Loach chroniqués dans ces pages:

 Just a kiss

My name is Joe

Le vent se lève

It's a free world

La part des anges

 

Retrouvez tous les billets du mois anglais organisé par Titine et Lou en cliquand sur le logo!

 

keep-calm-and-read

Commenter cet article

Titine 12/06/2013 20:55


Je l'avais vu à sa sortie et je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable, un Ken Loach mineur ce qui signifie que le film est quand même de qualité !

DENIS 12/06/2013 19:58


j'ai regardé il y a quelques jours la part de l'ange sur canal +, et j'ai beaucoup aimé


Loach est toujours excellent depuis si longtemps (pas toujours anglais dans ses lieux)

yueyin 12/06/2013 17:14


Faudrait que je me fasse un rallye loach :-)


 

Choupynette de Restin 12/06/2013 18:22



un marathon, tu veux dire? ;)



Nous sommes sociaux !