Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Boy

Publié par Choupynette de Restin sur 16 Mai 2014, 18:52pm

Catégories : #Petit & grand écran, #coups de coeur

http://i1033.photobucket.com/albums/a419/worldoftaika/2010%20BOY/BOYdvdcolled.jpgBoy, de son vrai nom Alamein, est un jeune garçon Maori de 11 ans. Sa mère est morte en couches en donnant naissance à son petit frère Rocky. Le père, quant à lui, ne donne pour ainsi dire pas de nouvelles et à toujours été une présence très lointaine dans la vie des enfants qui vivent chez leur grand-mère paternelle. Boy imagine son père tour à tour en samouraï, joueur de rugby, ou encore intime de Michael Jackson, que le garçon vénère. Mais un jour, le père, lui aussi prénomé Alamein revient, alors que la grand-mère est absente. Le jeune garçon devra confronter ce père imaginaire avec la version en chair et en os. Dont on voit tout de suite que c'est un voyou immature. Fondateur du gang des Crazy Horses qui compte... trois membres.

Voici un film très poétique, porté par le personnage de Boy, très bien interprété un jeune acteur prometteur. Comme tout garçon de son âge, Boy a une imagination débordante... qui finira par se fracasser sur les rochers de la réalité. Taika Waititi réalisateur et interprète du père de Boy, propose un film tout en finesse, nostalgique et émouvant qui nous parle d'un petit garçon condamné à s'imaginer un père, à vivre dans un monde fantasmé car la réalité est bien fade. Waititi évoque les problèmes des Maori: des pères souvent absent ou qui n'assument pas l'éducation des enfants, la pauvreté de certaines communautés, la délinquance et l'alcool. C'est aussi le lot de tous les enfants habitants dans des zones rurales : l'ennui et l'inactivité.

Le réalisateur réussi un très joli film, mélant humour léger et mélancolie, surprenant par des plans d'animation insérés au sein du récit. Sensible, loufoque par moments, Boy est un film qui part un peu dans tous les sens et pourtant tout en douceur sur les rêves brisés, dont on regrettera juste une fin un peu trop "bons sentiments". Mais on lui pardonne de bon coeur. A noter aussi, un générique de fin très sympa entre Haka et choré de Thriller de M. Jackson qui vous donne un bon aperçu de l'esprit du film, et que je vous propose juste après la bande annonce.

 

Commenter cet article

Tiphanie 19/05/2014 21:26


Je n'ai aps entendu parler de ce film, ça a l'air vraiment bien, merci pour la découverte!

Choupynette de Restin 22/05/2014 20:09



un très joli film, je suis tombée par hasard dessus en cherchant des films néo-zélandais.



Nous sommes sociaux !