Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Birdman - Inarritu

Publié par Choupynette de Restin sur 7 Avril 2015, 08:36am

Catégories : #Petit & grand écran

http://www.les400coups.org/affiches/bigger/birdman2015.jpgEncensé par la critique, ayant obtenu une floppée de récompenses aux Oscars, Birdman ne me tentait pourtant pas plus que cela, mais j'avais envie de me faire ma propre idée.

L'acteur Riggan Thomson s'apprête à monter sur scène dans une pièce de Raymond Carver. Un tournant important pour lui qui a connu la gloire il y a des années en incarnant Birdman, dans un film de super-héros. Riggan, qui mise sa chemise dans l'histoire, doit remplacer un des acteurs par l'incontrôlable Mike Shiner. 

C'est donc l'histoire d'un acteur rendu célèbre par un film d'action, et qui veut se relancer en gagnant sa légitimité au théâtre, à Broadway. Autant dire qu'il s'agit d'un bond de géant....D'autant que, un peu comme entre le cinéma et la télévision, il y a une sorte de barrière entre les deux, l'un méprisant l'autre.

Riggan, joué par Michael Keaton (très bon), lui-même acteur ringardisé après avoir joué avec succès dans Batman, est en quête de reconnaissance, mais il doit gérer ses proches, qu'il a souvent beaucoup trop négligés (comme sa fille Sam,qui sort d'une cure de désintoxication). Harcelé par son personnage de Birdman, voix qui le pousse dans des rages folles, Riggan est tour à tour pathétique et révoltant (il se débarrasse d'un de ses acteurs en provoquant un "malheureux accident"). Autour de lui gravitent des personnages que le réalisateur n'épargne pas, les observant tel en entomologiste sous le microscope: la "vieille" actrice qui n'en revient toujours pas d'y être "arrivée", l'acteur encensé et mégalo (Edward Norton), ou encore la critique élitiste (les fans de Dr Who auront reconnu celle qui joua Adelaide Brooke dans Waters of Mars) qui méprise les acteurs tels que Riggan, qui pour elle ne sont d'ailleurs pas de vrais acteurs.

Virtuose dans la mise en scène avec son long plan séquence, Birdman est porté par d'excellents acteurs. Mais cela suffit-il? Pour moi, en tout cas, pas vraiment. Car finalement, Inarritu, ne fait que pointer du doigt des défauts et des travers qui sont connus, presque clichés. Et l'ennui n'est jamais très loin. Certes, il y a apporte un humour grinçant, mais au terme du film, j'ai eu l'impression d'avoir vu une oeuvre qui ne m'a pas bousculée, qui n'a rien changé dans ma vision des choses. Opposer célébrité aquise par le travail artistique et célébrité éphémère et factice sur les réseaux sociaux (scène où il se retrouve en slip dans la rue bondée et où bien sûr tout le monde le reconnaît) c'est facile. Il renvoit également dos à dos Hollywood et Boradway. Tout cela n'est donc pas vraiment novateur. Ni sur le fond, ni sur la forme.

Donc oui, Birdman est un bon film, mais il ne m'a pas totalement convaincue ni emballée. Quant à la BO elle est tout bonnement insupportable à mes oreilles: ces impro d'un batteur qui reviennent régulièrement sont limite stressantes!

L'avis de Dasola, de Coralie,

Commenter cet article

maggie 13/04/2015 18:19


Les BA ne m'ont pas tentées !

Choupynette de Restin 13/04/2015 20:41



moi j'y suis surtout allée par curiosité, pour me faire mon idée sur ce film ayant reçu tant de récompenses.



dasola 10/04/2015 11:57


Bonjour Choupynette, merci pour le lien et pour la musique, nous sommes d'accord: elle est insupportable. Bonne journée.

Choupynette de Restin 13/04/2015 20:40



De rien!



Nous sommes sociaux !