Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Aventures Book-esques et aéroportuaires...

Publié par Choupynette de Restin sur 5 Juillet 2010, 15:29pm

Catégories : #Evènements

… où comment il faut cravacher pour participer à Books, et en revenir.

Comme le dit si bien Pénélope Bajieu, « ma vie est tout à fait fascinante ». Et c’est pourquoi, je vais vous conter ce qu’il advint de Choupynette lors d’un week-end épique, plein d’aventures en tous genres !

J’ai donc participé à l’évènement blogo-littéraire de ce début d’été, j’ai nommé l’excellentissime Books and the City, organisé par les So Very Glamourous Organisatrices (SVGO) Amanda, Chiffonnette, Emeraude, Fashion et Stéphanie. Je souhaiterais ici les remercier et les féliciter pour une organisation impeccable, des énigmes retorses à souhait et une bonne humeur à toute épreuve. Ceci étant dit, voici le rapport circonstancié que vous attendez tous, ne niez pas !

Tout commença par un voyage en avion qui ne fut pas de tout repos, à croire qu’une force obscure ne voulait pas que je rallie mon équipe à Paris ! Parti avec plus d’une heure de retard de Toulouse, notre avion se porta à sa zone de débarquement sans encombre supplémentaire. Du moins nous le pensions, naïfs. Car après 5 minutes sans qu’il ne se passât quoi que ce soit, on entendit le Commandant de bord nous dire « Muchachos y Muchachas, Mesdames et Messieurs, le placeur nous a arrêtés 1 mètre avant la marque pour la passerelle, nous devons donc attendre la machine qui tirera l’avion à la marque afin que vous puissiez descendre. » Quand je vous disais que le Destin s’acharnait !

Comme je l’avais évoqué dans ce précédent billet, je faisais partie de l’équipe Patrick Bauchau (avec qui l’été sera chaud, qu’on se le dise) qui incluait Mo, Bookomaton et sa tendre moitié Miguel, Tamara, Gwen, Lucille et sa tendre moitié Sébastien (Eh oui, il y a de la tendresse dans cette SexyTeam, parce que y’a pas que le sexe dans la vie!!). Toute cette aventure avait fort bien commencée (jusqu’au coup d’envoi en ce samedi matin que je qualifierai de quelque peu humide) car nous avions remportés les 3 points pour « Le meilleur nom d’équipe ».

Malheureusement, la pluie (de véritables trombes d’eaux), et une première énigme digne d’avoir été pondue par le Sphinx himself nous laissèrent trempés, gronchons et persuadés que les 3 points de Patrick seraient les uniques que nous récolterions de la journée. Après avoir donc débattu avec une SVGO du concept de géolocalisation « en face de la BnF», nous avons discuté autour d’un repas bien mérité de notre prochaine énigme (Reines du glamour et sexymen y défilent en noir et blanc) et de notre « film » d’horreur, l’épreuve sur laquelle nous basions notre possible succès, ou à tout le moins grâce à laquelle nous espérions sauver notre honneur.

Nous revoilà donc partis, le ventre plein, le pantalon toujours pas sec (en tout cas en ce qui me concerne) vers une nouvelle énigme. Las ! Alors que, sûrs de notre fait nous appelons une SVGO « Ben ousque vous êtes, on est devant l’Action Ecoles ? », nous nous entendons dire : « un conseil, ouvrez l’enveloppe de secours ». Silence consterné. Cette enveloppe nous mène au Studio Harcourt, résultat de notre énigme. Puis, pour l’énigme suivante, un mystérieux message laissé sur une boîte vocale nous emmène sur la trace du… Moulin Rouge ! Quelles coquines ces organisatrices ! Là, nous décidons de créer notre affiche de film d’horreur. A grand renfort de ketchup. Voici la photo en question. books-and-the-city 2076Nous, l’équipe des Bauchau, sommes tellement forts qu’une personne s’est même arrêtée pour nous demander si on prenait vraiment la photo d’un mort… Les talents d’actrice du Bookomaton ne sont plus à démontrer, en route pour les Oscars, Kate, Haley, Angelina et les autres peuvent aller se rhabiller ! Par la suite, les réponses aux énigmes ont été trouvées beaucoup plus rapidement, voire carrément en un quart de seconde (merci Lucille) pour la dernière d’entre elles. Mais le temps nous pressait, et nous n’avions toujours pas réalisé notre film… nous voilà donc dans un square presque vide près de la station de métro Edgar Quinet répétant nos chorégraphies, l’entrée des acteurs etc, l’œil rivé sur la montre (par peur des pénalités si nous arrivions au point de rdv en retard) pour finalement réaliser une scène insoutenable de violence, où des litres d’hémoglobine de ketchup furent déversés et pour laquelle le parapluie de Tamara a donné sa dernière baleine.

Je parle ici pour moi ami lecteur, j’étais derrière la caméra, et j’ai fait fini en larmes… tellement je riais ! Pour des raisons évidentes (des personnes sensibles passent sur ce blog et nous souhaitons garder l’anonymat, les paparazzis nous menant la vie déjà assez dure comme ça), cette vidéo ne sera visible que dans la sphère privée, et non sur ce blog. Merci de vous adressez à la production.

Mais alors quels furent les résultats de cette journée à laquelle ont participé pas moins de 53 personnes répartis dans 7 équipes ? Pour faire court, c’est la team Bauchau (nous quoi) qui a gagné !!!!

Le repas se déroula au son des supporters Espagnols du rez-de-chaussée, et se termina par un dessert « de toute beauté » que je vous laisse admirer. books-and-the-city-2083.JPG

Pour revenir sur Toulouse, ce fut épique aussi. Les talents de notre conductrice (un Fernando Alonso sommeille en toi Fashion) n’ont pas permis de passer outre les bouchons de ce satané périphérique, puis dans l’aéroport, Karine:) et moi nous sommes retrouvés face à une file d’attente d’une taille jusque là jamais vue, sauf peut-être pour une pièce de Shakespeare où jouerait le fameux David-chou. En cause, les tapis transportant les bagages vers les avions, et qui pour le coup ne transportaient absolument rien ! Si bien que notre avion décolla avec 40 minutes de retard. Le commandant ayant manifestement senti les effluves renversants de la crème renversée de Yue Yin, nous n’avons eu au final que…15 minutes de retard  à l’atterrissage. Un exploit. Les bagages ont eu moins de chance… ils sont arrivés dans la soirée.

Voilà. Un week-end fantastique, plein d’aventures. Je remercie une fois de plus les organisatrices, Mo, qui m'a accepté sous son toit, tous les membres de ma fabuleuse équipe et nos soutiens téléphoniques parmi lesquels je nommerai les miens : Yue Yin et Mister Kiki, ainsi que ma maman.

A l’année prochaine !

Commenter cet article

Emeraude 11/07/2010 20:11



ravie que tu aies passé une bonne journée !!! et ravie de t'avoir revu un tout petit peu plus!! :-)



liliba 11/07/2010 19:37



Grrr, ravie de lire tous les commentaires enthousiastes, mais je regrette tellement de n'avoir pas été là !



Choupynette de Restin 14/07/2010 17:57



c'est biendommage en effet!



Anjelica 07/07/2010 22:15



Félicitations à toi et à ton équipe et bravo pour la photo



Choupynette de Restin 09/07/2010 17:27



Merci Anjie!



Ankya 07/07/2010 11:47



C'était mon premier books à moi aussi, et j'espere pas le dernier !!! C'était une superbe journée et on a eu de la chance avec le temps car totue la semaine il y a fait super lourd et chaud... on
n'aurait jamais tenu toute la journée au même rythme !



Choupynette de Restin 09/07/2010 17:28



absolument! au final, la pluie fut un  moindre mal!



Gwen 06/07/2010 22:38



Quel bonheur de revivre ces instants palpitants au travers de ton récit qui ne l'est pas moins! Je tiens à souligner que c'est ma mousse au chocolat qui est en photo, quel honneur...Et quel
fou-rire à leurs vue. Bauchau 1 jour, Bauchau tjs!



Choupynette de Restin 09/07/2010 17:28



l'été sera chaud!!! :))) c'était vraiment super!



Nous sommes sociaux !