Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


A short history of tractors in ukrainian

Publié par Choupynette de Restin sur 15 Décembre 2011, 10:05am

Catégories : #Ma bibliothèque

Publié sous le titre français "Une brève histoire des tracteurs en Ukraine" (et encore une fois une traduction approximative), ce roman de Marina Lewycka est supposé (c'est ce que proclame sa couverture en tout cas, à grands renforts de citations de journaux anglo-saxons) hilarant. Eh bien, je vous le dis tout de go, je n'ai pas ri une seule fois, ni même souri.

http://3.bp.blogspot.com/-vXiwXBkZyqY/TWAy6tfHveI/AAAAAAAAACo/vGyqzgFYQGk/s1600/tractorsukranian.jpgKolya est un vieil homme de 84 ans, veuf depuis deux ans. Arrivé en Grande Bretagne après la seconde guerre mondiale, cet immigré ukrainien est désormais seul dans sa maison, loin de ses deux filles et trois petites filles. Un jour, il téléphone à Nadezhda, sa fille cadette, pour lui annoncer qu'il va se remarier, avec une femme de 37 ans (si mes souvenirs sont bons). Horreur! Qui est donc cette Valentina, ukrainienne, mère d'un ado, dont Kolya sait bien que c'est pour les papiers qu'elle souhaite l'épouser? Et qui demande déjà de l'argent! Nadezhda et Vera, sa soeur aînée et meilleure ennemie depuis des embrouilles financières suite au décès de leur mère, vont tout faire pour empêcher puis pour casser cette union.

Je n'ai rien vu d'hilarant dans ce roman. Absolument rien. J'ai trouvé le tout pathétique, une description parfois sordide de la misère humaine. Et je ne parle pas seulement de misère financière, mais de misère affective. La vulgarité de Valentina, prototype de l'immigrante prête à tout pour réaliser son rêve occidental n'a d'égale que sa hargne et son appétit consumériste. Kolya, qui n'aime rien tant que de parler de philosophie, qui écrit des poésies et la fameuse histoire des tracteurs en ukrainien (et non en Ukraine comme le dit le titre) est démuni face à cette femme qui le presse sans cesse pour de nouveaux achats. Face à cela, Vera et Nadezhda doivent apprendre à se reparler, pour pouvoir faire front face à Valentina. Au fil de l'histoire, des souvenirs surgissent, le passé en Ukraine (la famine imposée par l'URSS dans les années 30, les purges, la seconde guerre mondiale et les camps etc) refait surface et Nadezhda en apprend beaucoup plus sur l'histoire de sa famille et de son pays d'origine.

Si ce livre se lit bien, j'ai rapidement trouvé les personnages agaçants (pour ne pas dire clichés), et la fin est tout bonnement incroyable. C'est le pays des bisounours après que tout le monde aie voulu s'écharper. La naissance d'un bébé aura suffit. Le roman a cependant le mérite de montrer la situation des immigrés, leur lutte pour profiter eux aussi du miracle capitaliste. Pour le reste...c'est sans grand intérêt.

L'avis de Theoma, similaire au mien, celui de Kathel, beaucoup plus enthousiaste.

J'aime beaucoup la fin de la critique du Guardian: "Reading this novel gave me the impression that I had read a school textbook on Ukrainian history with one eye on an episode of Coronation Street."

Nouvelle entrée pour ce mois anglais, après The way we live now

 

http://storage.canalblog.com/13/97/341021/69816842_p.jpg

Commenter cet article

Florinette 16/12/2011 17:43


Un petit coucou en passant pour te souhaiter de très belles fêtes de Noël et de fin d'année Choupy et à bientôt, bisous, bisous !

Choupynette de Restin 18/12/2011 10:39



Merci ma chère Florinette!! Un très joyeux noël à toi et ta famille!! bisous



Le Papou 15/12/2011 22:36


Je n'ai pas non plus trouvé drôle ''deux caravanes'' du même auteur, je vais donc passer pour celui-là.


 


Joyeux Noël

Choupynette de Restin 16/12/2011 13:58



he bien, au vu des commentaires, cela se confirme: une auteure à éviter!! Joyeuses fêtes à vous!



Kathel 15/12/2011 17:42


J'avais bien aimé effectivement, mais pas suffisamment pour avoir envie d'essayer un autre de ses livres (deux autres sont parus depuis, je crois...) J'ai craint que ce soit toujours un peu dans
le même registre...

Choupynette de Restin 16/12/2011 13:59



je me souviens avoir vu des billets très enthousiastes quand il est sorti en France... je ne comprends toujours pas pourquoi...



melodie 15/12/2011 15:30


Moi aussi, j'avais bien aimé, mais hilarant ? Pas le meilleur adjectif pour décrire ce livre! Son second livre, par contre, (Strawberry quelque chose), je ne l'ai pas fini...

Choupynette de Restin 16/12/2011 14:01



Je vois... rien à espérer donc!! je ne la relirai pas!



Alex-Mot-à-Mots 15/12/2011 14:06


J'avais bien aimé, je ne sais plus pourquoi, ma lecture remonte à trop longtemps.

Nous sommes sociaux !